© EPA

What a woman! J.K. Rowling vient de remballer quelqu'un qui a posté des messages affreux sur les personnes dépressives

9 septembre 2017

Andrew Tate, un joueur de kick boxer assez connu, a posté des messages très sévères et insultants à propos des personnes dépressives sur Twitter. Et évidemment, quand des choses terribles se disent sur Twitter, J.K. Rowling vient à la rescousse. 

Voici le premier message d'Andrew Tate

"La dépression n'est pas quelque chose de réel. Tu te sens triste, tu dois avancer. Tu seras toujours déprimé si ta vie est déprimante. Change-là. Lire après."

Ensuite il continue

"Ce sont des circonstances qu'ils doivent changer. La plupart des personnes "dépressives" ne sont pas heureuses dans la vie, mais elles sont trop paresseuses pour la changer. C'est tout".

Et là, il commence vraiment à dépasser les limites

"Les gens feront tout pour rejeter leur part de responsabilité. Ce n'est pas de ma faute si je suis pauvre/gros/stupide. Eh bien si, ça l'est".

De pire en pire

"Alors les gens défendent la dépression. Ils sont fâchés quand je dis ça, car ils ont besoin de cette merde afin de justifier leurs propres échecs."

Et puis miracle! J.K. Rowling intervient

"Cette suite de messages t'apprendra beaucoup sur le mécanisme de défense qu'on appelle la projection psychotique, mais rien à propos de la vraie maladie mentale qu'est la dépression".

Quelqu'un a ensuite réagi

"-Waouh, vu que je suis au bord du précipice ce matin... ça ne m'aide pas beaucoup.

-Les personnes les plus talentueuses, accomplies et belles que je connais souffrent/ont souffert de la dépression. Tu n'es pas seul. Je te fais un câlin."

Prévention

J.K. Rowling a donc encore une fois prouvé qu'il ne faut jamais balancer des choses affreuses sur Twitter.

La dépression peut mener au suicide. Tout homme ou femme peut être amené à envisager le suicide comme étant la seule issue à une souffrance devenue insupportable. Si tu connais quelqu'un qui a besoin d'aide, tu peux contacter le Centre de Prévention du Suicide au 0800 32 123 ou tu peux aller voir le site ici.

Lis aussi

Déjà lu?