© EPA

Bart De Wever veut rester à la tête de la N-VA jusqu'en 2019 et il est plutôt bien parti

9 septembre 2017

Bart De Wever (N-VA) a annoncé qu'il voulait rester président de son parti jusqu'en 2019. La N-VA doit normalement trouver un nouveau président après deux ans. Pour déroger à cette règle une majorité de deux tiers au conseil du parti est nécessaire et c'est ce que Bart De Wever a obtenu. 

Bart De Wever, le bourgmestre d'Anvers mais aussi le président de la N-VA, a annoncé samedi qu'il voulait rester président de son parti jusqu'en 2019. Le parti nationaliste flamand doit normalement trouver un nouveau président après deux mandats. Pour obtenir une dérogation, une majorité de deux tiers au conseil du parti est nécessaire et c'est ce que Bart De Wever a obtenu.

La N-VA en "bonne santé"

"Si nous choisissons maintenant un successeur, celui-ci sera immédiatement confronté à un double test", a expliqué Bart De Wever dans un communique de presse. "Et honnêtement, cela me gène encore trop de ne pas mener moi-même les campagnes électorales de 2018 et 2019."

Selon le président du parti, la N-VA est en "bonne santé". "Avec Jan Jambon et Théo Francken, nous disposons de deux des personnalités les plus populaires de Flandre. Ils mènent la politique de sécurité et d'immigration que les électeurs flamands attendaient à la suite de leur vote pour la N-VA.", a-t-il dit.

Du coup, Bart De Wever, qui est président du parti depuis 2004, pourrait entamer un cinquième mandat. Les candidatures doivent être déposées avant le 13 octobre et le vote est prévu du 6 au 13 novembre.

Les résultats du premier tour seront connus le 18 septembre.

Lis aussi

Déjà lu?