Animal Rights a dévoilé des images de bovins cruellement maltraités à Izegem

12 septembre 2017

L'association Animal Rights a encore une fois dévoilé au grand public des images choquantes à propos de la souffrance animale. Cette fois-ci, les photos viennent de l'abattoir de bovins à Izegem en Flandre. 

Les images montrent comment le personnel de l'abattoir maltraite les animaux en les frappant avec un bâton afin de les faire rentrer dans des cages.

Les animaux se font frapper sur des parties du corps très sensibles, comme par exemple l'anus. Un employé donne systématiquement des chocs électriques aux bovins, alors que c'est contraire à la loi.

Animal Rights montre aussi que les animaux sont morts de peur une fois placés dans les boxes. Les bovins voient comment leurs confrères sont ensuite tués et égorgés. Les images montrent des bovins terrifiés qui essayent de s'échapper de leur cage.

Malgré l'obligation légale de devoir d'anesthésier les animaux durant leur abattage, les images montrent clairement que certains animaux sont tout à fait conscients au moment de se faire tuer.

Plainte

Selon Robert Molennar, le directeur d'Animal Rights, il s'agirait de l'abattoir Verbist, qui fait partie de groupe VEVIBA. Les principaux clients en Belgique sont les magasins Delhaize, Colruyt ainsi que Carrefour. 5% des produits sont exportés aux Pays-Bas et en France.

Animal Rights a fait appel à un avocat afin de porte plainte au service d'inspection du bien-être animal en Flandre.

Plus tôt dans l'année, l'abattoir de Tielt a dû fermer ses portes après qu'Animal Rights ait porté plainte contre les conduites contraires à la loi du personnel de l'abattoir. Les cochons étaient frappés et noyés dans de l'eau bouillante, alors qu'ils étaient tout à fait conscients.

Lisez aussi

Déjà lu?