© Getty

La star de YouTube PewDiePie récidive! Après ses propos antisémites de février dernier, il balance une insulte raciste en live

12 septembre 2017

Être le youtubeur le plus suivi du monde a bien des inconvénients: il suffit d'un dérapage en direct et le monde entier est à tes trousses. PewDiePie, le sait. Avec ses 57 millions d'abonnés, il n'a pas droit à l'erreur. En février dernier, il tenait des propos antisémites, ce qui lui a valu une avalanche de critiques. Sept mois plus tard, il remet ça en balançant des insultes racistes en live. Récidiviste. 

57 millions. C'est le nombre de personnes qui suivent le Suédois PewDiePie sur YouTube. C'est cinq fois la population de la Belgique alors évidemment, il faut savoir se tenir si on ne veut pas être lynché sur la place publique. Mais ça, PewDiePie ne l'a pas encore intégré. En février dernier, il tenait des propos antisémites dans plusieurs vidéo en déclarant, par exemple, "qu'Hitler n'avait rien fait de mal". Même si le vidéaste s'était défendu, la pilule n'était pas passée et Disney avait mis un terme à leur collaboration. Oui, il était tellement connu qu'il bossait avec Disney. Mais sept mois plus tard, PewDiePie a remis ça.

Un live qui tourne mal

Ce fois-ci, PewDiePie était en live sur Twitch, une plate-forme de streaming en direct consacrée aux jeux vidéos. Felix Kjellberg (c'est son nom) jouait à Playerunknown's Battleground, un jeu en réseau très populaire actuellement (voir vidéo ci-contre). En pleine partie, il s'est retrouvé nez-à-nez avec un adversaire un peu coriace. Tellement coriace qu'il a fini par agacer le joueur suédois. Et là, c'est le drame. Énervé, PewDiePie a lâché tout naturellement et en direct devant des milliers de personnes: "What the fuck! What a fucking nigger!" En gros en français ça donne: "quel putain de négro". Pas cool.

Il s'est vite rendu compte qu'il avait dit une connerie, il a donc de suite rectifié mais trop tard, le mal était fait: "Désolé mais c'est quoi c'bordel? Quel putain de trou du cul! Désolé... Des fois j'oublie que je suis en direct." Un peu plus tard, il a continué de se justifier, mais ce n'est pas vraiment convaincant: "L'autre joueur a fait un mouvement de salope et j'ai essayé de penser au mot le plus mauvais (rires). J'ai fini par lâcher 'négro'. Les gens qui regardent n'y prêteront pas attention." Loupé.

Réactions immédiates

Les propos de PewDiePie ont vite fait le tour de la toile et sont parvenus aux oreilles de Sean Vanaman, un développeur du studio Campo Studio. Celui-ci a demandé la suppression de toutes les vidéos de PewDiePie enregistrées sur les jeux de son studio, et il y en a quelques-unes! Il s'est aussi lâché en adressant quelques mots doux aux youtubeur suédois.

"Nous déposons une plainte en vertu du (DMCA) Digital Millennium Copyright Act pour le contenu Firewatch (le jeu phare de Campo Studio) utilisé par PewDiePie et pour les futurs jeux de Campo Santo."

"Il y a une marge de manœuvre qu'il faut avoir avec Internet lorsque vous vous réveillez et que vous concevez des jeux vidéo tous les jours. Il y a également un point de rupture."
"Il est pire qu'un raciste qui s'ignore: il propage des âneries méprisables et ordurières qui nuisent vraiment à la culture de cette industrie."

Depuis, les vidéos de PewDiePie sur le jeu Firewatch ont déjà été supprimées

Déjà vu?

Déjà lu?