Dire OUI pour la vie à un(e) inconnu(e)? "Mariés au premier regard" débarque ce soir, et voici tout ce que tu dois savoir

12 septembre 2017

Dire oui à un(e) inconnu(e), c'est le principe du programme "Mariés au premier regard" de RTL-TVi, qui sera diffusé dès ce mardi 12 septembre à 20h20. En attendant de savoir combien de couples se sont passés la bague au doigt, on a vu les premières images et on te dit tout ce que tu dois savoir sur ce nouveau programme!

Se marier au premier regard et dire oui à un(e) inconnu(e): cela peut sembler fou et malsain, c'est pourtant le principe du nouveau programme de RTL-TVi! Les participants trouvent chaussure à leur pied grâce à la science, mais ils ne se connaissent pas et ne se sont jamais vus avant.

C'est ainsi qu'ils prendront ensuite l'engagement le plus fort qui soit en se mariant, devant les caméras. Ici il n'y a pas d'argent en jeu, seulement l'amour, la robe de marié et le voyage de noce qui vont de pair et qui sont généreusement offerts par la production. Un programme qui surfe tranquillement sur le malheur de personnes célibataires en quête de leur âme sœur pour te divertir.

L'urgence de trouver l'amour

Être célibataire passé un certain âge est vu comme une plaie à fuir à tout prix. Ce n'est donc pas étonnant que RTL ait reçu plus de 900 candidatures. Ce qui l'est plus, c'est la moyenne d'âge des participants qui vu d'ici a l'air de se situer autour de la trentaine. Comme si passé 20 ans, tu atteignais ta date de péremption et qu'il fallait à tout prix trouver l'amour in extremis.

70% de comptabilité requise

Le trio d'experts qui a mené cette expérience se compose de Catherine Solano, médecin, sexologue et andrologue, Pascal de Sutter, docteur en psychologie ainsi que Julie du Chemin, une "architecte du désir". Ensemble, ils ont sélectionné 80 personnes, 40 hommes et 40 femmes, pour participer à expérience. Mais attention, les sélections ne se sont pas faites de manière aléatoire! Une série de test et d'entretiens ont été passés afin de trouver parmi tous, les paires qui seraient compatibles à plus de 70%. C'est ainsi que les participants ont dû notamment renifler des t-shirts portés pendant trois jours par leur potentiel prétendant.

Pour ceux qui obtiennent 70% de compatibilité, c'est bingo; les autres ne peuvent malheureusement pas poursuivre l'aventure. Pour ceux-là, c'est un nouveau coup dur. Comme une dernière chance qui vient de s'envoler pour de bon. Les heureux élus, quant à eux, doivent se remettre de leur émotion et réaliser qu'ils se marieront dans quelques semaines à un(e) parfaite inconnu(e).

Un mariage inattendu

Note-bien cependant que les participants n'avaient pas conscience de la vraie nature de l'émission durant les six premiers mois des tests. Ce n'est qu'une fois la supercherie révélée, à savoir, qu'ils découvriront leur âme sœur le jour de leur mariage qu'ils étaient mis entièrement au courant. Forcément, le concept n'a pas plus à tout le monde et certains n'ont pas été jusqu'au bout de l'aventure: "Le mariage c'est quand même une valeur; on ne se marie pas comme on prend le train", lance d'ailleurs une participante.

Pascal de Sutter et son équipe était eux-même surpris qu'il n'y ait pas davantage de personnes qui quittent l'expérience: "ici, étonnamment, les gens semblaient très motivés même s'ils semblaient déstabilisés par cette annonce". Quelque soit l'avis de chacun sur le mariage, ce qui est sûr, c'est qu'aucun des participants n'avait envisagé son mariage de cette manière..

Les désespérés du célibat?

Ne participe pas qui veut. Pour mener à bien cette expérience, les experts ont tenu compte de plusieurs critères indispensables pour y participer. En plus de ne jamais avoir été marié, nos célibataires ne peuvent pas avoir d'enfants et doivent avoir déjà tout tenté en amour.

Faut-il entendre par là, être désespéré? Sûrement pas! L'expert Pascal de Sutter explique que ce critère est bien entendu pris en compte dans la sélection: "il y en a parfois qui viennent et qui sont désespérés mais malheureusement, ce n'est pas un critère de haute comptabilité car ce genre d'attitude n'est pas la meilleure pour participer à ce genre d'expérience." Il ajoute également, que "même si ils sont très motivés à rencontrer quelqu'un, il faut avant tout que les participants soient bien dans leur tête et dans leur corps." Bref, les désespérés n'auront pas trouvé leur place dans ce programme.

Un mariage à la vie à la mort?

Pour l'instant, difficile de savoir si ces couples vont effectivement matcher ou non, et si ils pourront se supporter dans leur quotidien. Marié au premier regard ne compte pas seulement les marier, mais le but est aussi de les voir après leur première rencontre, voir comment ils évoluent ensemble. Pascal de Sutter est réaliste :" on a affaire à des êtres humains qui ont donc une part d'imprévisible(...), il est donc évident que l'expérience à long terme est assez aléatoire, on ne peut pas le cacher." Si pour la science, tout semble correspondre, la réalité du terrain nous dira si oui ou non, c'était effectivement la bonne personne! Alors on te donne déjà rendez-vous ce soir à 20h20 sur RTL-TVi pour découvrir déjà, qui sait, un premier mariage?

Déjà lu?

Déjà lu?

Ta réaction?