© EPA

Plus un kopek: Yvan Mayeur ne touchera plus un centime d'argent public à partir de fin septembre

12 septembre 2017

Après avoir perdu son buste, Yvan Mayeur s'apprête à perdre ses deniers. Il doit rendre sa démission du conseil communal de Bruxelles le 25 septembre. Il sera également aussi remplacé au sein de Vivaqua, l'intercommunale des eaux. Le bourgmestre mis en cause dans l'affaire du Samusocial passera ainsi d'un salaire brut de 17.000 euros à rien en l'espace de quelques semaines. 

C'est donc acté. D'ici la fin du mois de septembre, Yvan Mayeur quittera définitivement le monde politique. Son remplaçant à la tête de la Ville de Bruxelles, Philippe Close (PS), a annoncé que celui qui était aussi administrateur au sein du Samusocial démissionnera du conseil communal le 25 septembre (rang auquel il avait été rétrogradé en attendant la promotion de Philippe Close). Il sera remplacé par Sonia Lhoest, ancienne conseillère (PS) au CPAS de Bruxelles.

Yvan Mayeur va aussi quitter le conseil d'administration de Vivaqua. Il sera remplacé cette fois-ci par Faouzia Hariche (PS), l'actuelle échevine de l'instruction. Là aussi ce changement sera définitif pour fin septembre.

Donc si on résume, Yvan Mayeur ne devrait plus exercer de mandat public d'ici la fin du mois. Cela signifie aussi qu'il ne percevra plus d'argent public. Et la chute fait mal quand on sait qu'il touchait encore il y a quelques semaines 17.000 euros brut par mois, en cumulant son salaire de bourgmestre, sa rémunération comme président de Vivaqua ainsi que ses jetons de présence au Samusocial.

Pension à 55 ans?

Pour l'heure il touchera encore une fois son salaire fixe de VIvaqua à hauteur de 4.700 euros brut. Un montant auquel il faut ajouter ses jetons de présence au conseil communal de ce lundi et de lundi prochain. Soit 600 euros brut.

Yvan Mayeur va-t-il donc se retrouver sans revenu? Même si on ne connait pas encore sa reconversion, celui qui a quitté le Parti socialiste pourrait toucher une retraite de... député. En effet, rappelle La Capitale, Yvan Mayeur a été député de 1989 à 1995 et de 1999 à 2014 à la Chambre. Et vu qu'il bénéficie encore de l'ancien régime de pension, cette carrière de parlementaire de plus de 20 ans lui garantit, à 55 ans et plus, une retraite de 5.486 euros brut. De quoi se refaire la cerise en attendant d'autres débouchés.

Déjà lu?

Déjà lu?