© EPA

Les annulations chez Ryanair affecteront un vol sur treize à Charleroi

18 septembre 2017

Ça fait plusieurs jours que Ryanair retarde ou annule des vols un peu partout en Europe. Certains usagers sont super fâchés parce qu'on ne leur propose pas de solution de rechange et aucun moyen de se loger. Et les soucis ne semblent pas terminés: Ryanair annonce la suppression de 40 à 50 vols par jour jusque fin octobre. 

Toutes les raisons ou presque ont été évoquées pour expliquer les vols annulés de Ryanair. Nouvelle salve ce vendredi avec 40 à 50 vols annulés par jour pour les six prochaines semaines. Météo défavorable, grèves des contrôleurs, ponctualité... la principale raison est plutôt à trouver dans le manque de personnel. D'ailleurs Michael O'Leary, le CEO du géant du low-cost, a demandé à certains pilotes en congé de se remettre au travail.

Quant aux indemnisations, O'Leary table sur "20 millions d'euros". Une manière de répondre à la grogne des usagers de la compagnie low-cost qui se font de plus en plus entendre à travers les médias et les réseaux sociaux. Pas plus tard qu'aujourd'hui, c'était au tour de la Commission européenne d'épingler Ryanair afin que la compagnie rembourse les voyageurs.

Concernant les vols supprimés à venir, Ryanair nous a fait parvenir une liste des aéroports concernés. Et Charleroi y est inclus, tout comme Lisbonne, Madrid ou Dublin. Cela concerne un vol sur treize à Charleroi. Tu peux retrouver tous les vols annulés ici.

© Ryanair

"98% des clients pas affectés"

Ryanair assure que ces annulations ont été réparties le plus équitablement possible en fonction de l'activité des plus gros aéroports.

La compagnie aérienne tente de rassurer tout le monde et annonce que 98% de ses clients ne seront pas affectés par ces annulations. O'Leary te présente même ses "plus sincères excuses": "Nous n'avons pris cette décision d’annuler cette faible proportion de nos 2500 vols quotidiens dans le seul but de pouvoir fournir une couverture de réserve supplémentaire et protéger la ponctualité de 98% de nos vols qui ne seront pas affectés par ces annulations."

Déjà lu?

Déjà lu?