© iStock

Tu prends bientôt l'avion? Voilà quatre lettres que tu ne veux jamais voir sur ta carte d'embarquement

22 septembre 2017

Embarquer, prendre des correspondances, tout ça est souvent déjà bien compliqué quand on prend l'avion. Les contrôles, le stress d'avoir perdu ta carte d'embarquement, etc., tu connais. Mais ce que tu ignores peut-être c'est que quatre lettres peuvent compliquer tout ça encore un petit peu plus. 

SSSS sont les quatre lettres qui peuvent tout d'un coup se retrouver sur ta carte d'embarquement. Mais que veulent-elles dire exactement? "Secondary Security Screening Selection", est un système de code utilisé par la Transport Security Administration (TSA) pour contrôler certains passagers plus en profondeur. Donc si tu as ces quatre lettres sur ton boarding pass, sache que tu as été sélectionné pour un "security screening" plus approfondi.

À quelle sauce es-tu mangé exactement?

Concrètement, parallèlement à une recherche complète à ton sujet, tu pourrais aussi être fouillé automatiquement ainsi que ton bagage à main. Ce système de sécurité ne concerne néanmoins que les vols à destination ou qui transitent par les États-Unis. Le SSSS est une mesure prise par les autorités américaines suite aux attentats du 11 septembre 2001.

Selon un témoignage publié sur le site TripAdvisor, ce code SSSS pose surtout des problèmes lorsque tu effectues des voyages via des correspondances. Un couple voyageant via Madrid et Miami en destination de Panama, s'est heurté au "problème" du code SSSS. La dame explique que son mari a été sélectionné par la TSA, pour un security check plus approfondi. Elle explique ne pas avoir réussi à s'enregistrer en ligne et avoir dû passer par le guichet à l'aéroport. En effet, si tu as été sélectionné par la TSA, tu ne pourras pas imprimer ton billet en ligne, tu seras obligé de passer par le guichet. Ensuite, la dame explique qu'une fois arrivé en transit à Madrid, avant d'embarquer pour Miami, son mari a été emmené par un agent de sécurité. Là, l'homme a subi un interrogatoire, une recherche d'explosif, un contrôle du bagage à main, fouille de poche, scanner, etc. Rien à signaler, il a pu continuer son voyage. Arrivés à Miami, de nouveau, il s'est vu refuser l'accès à la zone d'embarquement. Après un passage au guichet d'American Airlines et l'impression d'un nouveau billet, ils ont enfin pu embarquer in extremis pour leur vol vers le Panama. Bref, pas une mince affaire ce code SSSS.

Toujours est-il qu'arriver à temps pour une correspondance avec ce type de contrôle n'est jamais facile. Il vaut mieux donc vérifier que ton billet est dépourvu de ce code de sécurité, ou au moins, s'il est présent, savoir à quoi t'attendre.

Déjà lu?

Déjà lu?