© iStock

Super nouvelle pour les parents! Le premier centre de traitement anti-poux en Belgique ouvre ses portes à Bruxelles

25 septembre 2017

Une première en Belgique! Un centre de traitement anti-poux, baptisé "Nopou", débarque à Uccle. L'ouverture des portes se fera mardi prochain, mais tu peux déjà y passer si ton enfant se démange la tête. Contrairement au peigne classique et aux recettes de grand-mère, le centre utilise un procédé venu des États-Unis: révolutionnaire, naturel et sans pesticides.

La saison des démangeaisons a déjà commencé. Cette année, les poux ont débarqué dans les écoles bien plus tôt que d'habitude, un vrai bonheur pour les parents. À Bruxelles, un centre de traitement anti-poux s'est donc mis en place pour couper le mal à la racine. Un tel établissement est une grande première en Belgique.

Baptisé "Nopou", le centre ouvrira ses portes à Uccle mardi prochain. Mais c'est déjà carton plein. Suite à une forte demande, les membres du centre accueillent et conseillent donc déjà tous les parents qui s'y rendent. Si tu as de très jeunes enfants, note toutefois que les services ne sont pas adaptés en-dessous de l'âge de 4 ans.

Évaluation, déshydratation, lotion et peigne

Mais comment ça marche? La séance dure en moyenne 1h30 et comprend 3 étapes, selon le site internet du centre. La première est une "évaluation" gratuite. Des "techniciennes certifiées" viennent inspecter les cheveux et le cuir chevelu de ton enfant à la recherche de poux et lentes.

La deuxième est la "déshydratation". Derrière ce terme un peu flippant, il faut comprendre que la tête de ton enfant est placée sous un appareil spécial appelé "AirAllé"... et ta tête aussi, s'il s'avère que ton gosse est contaminé, toute la famille doit être traitée. Le procédé utilisé, mis au point par le Docteur Dale H. (de l'Université d'Utah aux États-Unis), a déjà fait ses preuves un peu partout, en France notamment. Il consiste simplement à souffler de l'air chaud sur les poux et lentes pendant 30 minutes. Comme ces sales bêtes sont majoritairement composées d'eau, elles finissent par se déshydrater et se dessécher. C'est donc un moyen naturel, sans pesticides et tout à fait inoffensif pour le cuir chevelu.

La dernière et troisième étape est plus classique. Elle consiste à appliquer une lotion et passer un peigne fin pour retirer toutes les bestioles mortes de soif. Pour le traitement en entier, tu dois compter entre 89 et 129 euros, en fonction de la longueur de cheveux de ton enfant.

Testé et approuvé

La méthode a également été testée et approuvée par la fondatrice du centre elle-même, Laurence Rivet. "Nous avons 4 enfants et nous n’en pouvions plus de passer nos journées sur la tête de chacun d’eux. J’ai donc cherché une solution et je l’ai trouvé chez une société américaine [ndlr: AirAllé]. Avec ma petite famille, nous partions à Paris pour suivre ce traitement. Nous avons donc décidé de l’importer en Belgique en exclusivité", raconte-t-elle dans les colonnes de La Capitale.

C'est clair que quand on sait qu'un pou peut parcourir 23 centimètres en une minute à peine, et passer aisément d'une tête à l'autre, il y a de quoi avoir les boules quand on est parent. Si tes petites têtes en sont déjà remplies, le numéro de 1012 de la Chaussée de Waterloo à Uccle est donc à retenir. Tu trouveras plus d'infos ici.

Allez, on espère que cette histoire ne t'a pas trop donné envie de te gratter la tête!

Déjà lu?

Déjà lu?