© Rien à déclarer

15 petits malentendus de vocabulaire France/Belgique qui peuvent prêter à confusion

25 septembre 2017

Si tu es un(e) Français(e) qui vit en Belgique (ou l'inverse), sûr tu as déjà connu ce petit moment de confusion où tu as cru qu'on te disait une chose à la place d'une autre. Avoue, c'est toujours très drôle, et tu adores raconter l'anecdote ensuite... Tu vois de quoi on parle? Alors tu reconnaîtras sûrement c'est 15 petits malentendus de vocabulaire France/Belgique. 

1. "J'ai mes tartines pour ce midi"

© media tenor
En Belgique, les tartines c'est AUSSI les sandwichs de pain de mie concoctés pour les pique-niques. D'où la fameuse "boite à tartines"...

2. "J'peux pas, chui en blocus"

© Anigif
Attention, en Belgique, le blocus = période intense de révision des étudiants. C'est un truc super important ici, tout le monde en parle. En France, blocus = blocage de la fac (l'unif' comme on dit en Belgique)

pour des manifestations, mais aussi d'un pays, d'une ville, de routes... (ah ouais, ça, on aime bien en France!)

3. "Je suis en train de manger des boules"

© media tenor
Si quelqu'un en Belgique (Bruxelles surtout) te dit qu'il mange des boules, ne sois pas choqué(e), ça veut simplement dire qu'il mange des bonbons (et pas... bref... no comment hein...).

4. "J'ai fait tomber ma lentille dans l'évier"

© Giphy
Ok, tu le sauras une fois pour toutes, en Belgique, l'évier, c'est pas que dans la cuisine. C'est aussi le lavabo de ta salle de bains, par exemple.

5. "Je t'invite à dîner demain"

© gfycat
En Belgique, déjeuner = petit déjeuner, dîner = déjeuner et souper = dîner. Donc, si on t'invite à dîner, ne te plante pas et ne débarque pas à 19h30. T'étais attendu(e) à 12h.

6. "Je sais pas venir chez toi"

© gfycat
ATTENTION. GROS GROS malentendu Belgique/France s'il en est un. Les Belges disent beaucoup "savoir" pour "pouvoir". Donc, si un mec te dit "tu sais me passer le sel?", ne te vexe pas en te disant qu'il te prend pour un(e) con(ne).

7. "Bonjour, un demi s'il vous plait!"... "Et une pinte pour monsieur, une!"

© Giphy
Erreur TY.PIQUE du débutant frouze qui débarque en Belgique. Il demande son demi, en se disant qu'il va commencer doucement, et se retrouve avec une pinte. Bah ouais, un demi-litre quoi... Logique bon-sang!

8. "T'as la tirette ouverte"

© Imgur
Si t'es français - et surtout parisien(ne) - la tirette te sert à retirer des sous. Ce serait si cool qu'elle soit ouverte! Mais en Belgique, tirette = braguette. T'apprends par la force des choses n'est-ce pas?

9. "Non non, pas de stylo, je préfère un Bic si t'en as un!"

© Giphy
En Belgique, les stylos à bille, c'est Bic (comme quoi y a pas que les Français qui utilisent des marques pour parler, ndlr). Un stylo, ici, c'est un stylo-plume, avec les cartouches et tout.

10. "On pourrait pas une fois lui montrer?"

© Giphy
Alors avis aux Français, les Belges ne disent (pratiquement) jamais "une fois" en fin de phrase, comme vous adorez pourtant l'imaginer (et l'imiter... mal), mais en milieu de phrase, et ça ne veut pas dire une seule fois mais "un peu". Donc stop. Arrêtez ça. Pour toujours.

11. "Un gâteau? Heu... t'as pas des biscuits plutôt?"

© Giphy
Alors en Belgique, les gâteaux c'est plutôt les pâtisseries. Donc, si tu veux parler de biscuits, dis juste biscuits. Sinon ton pote belge va s'attendre à ce que tu lui sortes un gros éclair au chocolat de ton sac à main. Les "gâteaux secs" c'est en France, c'est tout.

12. "En gym on a appris à faire le trépied"

© Tumblr
Attention, si un jour, pour une raison x ou y, tu dois te mettre la tête en bas (on ne veut pas savoir pourquoi), en Belgique, on dit "trépied" pour "poirier" et poirier pour équilibre. Ne nous demande pas comment les Belges disent "faire la roue"...

13. "Elle est faite pour moi"

© media tenor
Si ton collègue te dit ça, il n'est pas en train de t'annoncer qu'une personne ici présente est la femme de sa vie, mais juste que sa journée est faite = finie pour lui, et qu'il s'en va. Pas trop déçu(e)?

14. "Il a sketté tout son appart'"

© Imgur
Si t'entends ça, y a des chances pour que t'imagines un mec faire du skate(board) dans son appart. Ça te semble bizarre mais bon... Sauf qu'il s'agit bien de "sketter", et que ça veut dire "casser". Voilà.

15. "Allez, on se fait une baise!"

© media tenor
Bon ok, c'est plutôt les vieux Belges qui risquent de te la sortir celle-là, n'empêche que ça fait toujours son petit effet. Ici, baise = bise. Soulagé(e)?

ATTENTION. On tient bien à préciser que BIEN SÛR, pour beaucoup de mots, tout dépend d'où vous vivez en Belgique ET idem en France. On sait qu'on ne dit pas partout "boule" pour ci ou "tirette" pour ça. Merci, à tantôt!

Déjà lu

Déjà lu?