© Epa

Un énorme incendie a ravagé un centre commercial à Moscou: 3.000 personnes ont été évacuées

9 octobre 2017

Un important incendie s’est déclaré dimanche après-midi dans le sous-sol d’un grand centre commercial situé à l’extrémité sud-ouest de Moscou. Au moins 55.000 mètres carrés ont été ravagés par les flammes et 3.000 personnes ont été évacuées, mais il n’y aurait pas de victimes. Les images sont impressionnantes. 

Le centre commercial Sindika, spécialisé dans le bricolage, et situé à une soixantaine de kilomètres de Moscou, a pris feu ce dimanche vers 18h50 GMT. Selon les autorités locales, le feu s'est déclaré pour une raison encore inconnue dans le sous-sol du centre commercial avant de gagner le parking souterrain. Plusieurs voitures ont explosé dans le parking.

Quelque 55.000 mètres carrés de ce centre commercial étaient envahis par les flammes, selon le ministère des Situations d'Urgence russe, dans un communiqué. Des structures se sont effondrées sur une superficie d'au moins 300 mètres carrés à l'intérieur du bâtiment.

Des milliers de personnes ont dû être évacuées

"Au total, 3.000 personnes étaient évacuées du bâtiment", déclarait-il. Une personne aurait été hospitalisée. Plus de 290 pompiers, 170 véhicules de pompiers et trois hélicoptères étaient déployés sur les lieux pour combattre les flammes.

Un panache de fumée était visible à des kilomètres et une épaisse fumée noire montait dans le ciel au-dessus du bâtiment, dont le toit s'est partiellement effondré. De nombreuses images ont circulé sur les réseaux sociaux montrant la violence de l'incendie.

Le centre commercial Sindika a une superficie commerciale de plus de 130.000 mètres carrés et abrite 1.200 magasins.

L'incendie filmé par un automobiliste

Une épaisse fumée noire était visible à des kilomètres de là

3.000 personnes ont été évacuées

Les images font froid dans le dos

© Epa

Plus de 290 pompiers étaient sur place

© Epa

Des hélicoptères étaient sur place et déversaient de l'eau pour tenter d'arrêter le feu

© Epa

Des structures se sont effondrées à l'intérieur du bâtiment

© Epa

Déjà lu?

Déjà lu?