De violents incendies ont fait dix morts en Californie et plus de 20.000 personnes ont dû prendre la fuite

10 octobre 2017

Une série d'incendies ont eu lieu lundi au nord de la Californie, faisant dix morts et forçant plus de 20.000 personnes à fuir. Selon les autorités, quatorze incendies ont eu lieu, notamment dans les régions viticoles de Napa et Sonoma. Ces incendies ont été provoqués à cause de la sécheresse et du vent. Selon les pompiers de Californie, environ 32.000 hectares ont déjà été ravagés par les flammes depuis dimanche. 

Depuis dimanche soir, des milliers de personnes ont dû prendre la fuite à cause de violents incendies. "En moins de 24 heures, plus de 18 feux ont commencé à brûler" et ont "détruit plus de 2.000 habitations et en menacent des milliers d'autres", a déclaré le gouverneur de la Californie, Jerry Brown, dans une lettre adressée à Donald Trump.

Le gouverneur de la Californie a aussi demandé au président d'émettre une déclaration de catastrophe naturelle afin de débloquer des aides fédérales.

10 morts

Des centaines de pompiers lutent en ce moment contre la catastrophe. Le shérif de la région de Sonoma a annoncé que sept personnes étaient décédées. Dans la région de Napa, deux personnes sont mortes. Une autre victime est décédée dans la région de Mendocino.

Deux hôpitaux ont été menacés par le feu et ont dû être évacués. Près de 9.000 habitations sont actuellement menacées par les incendies.

"Nous avons souvent combattu des incendies, mais cette fois-ci, c'est différent. Les incendies sont toutes arrivées en même temps durant la nuit", a déclaré Amy Head, le porte-parole des pompiers de la forêt de Californie.

32.000 hectares ravagés

Aux dernières nouvelles, environ 32.000 hectares ont été ravagés par les flammes et la situation risque encore de se dégrader.

À cause des "vents extrêmes de plus de 90 km/heure, nous nous attendons à ce que les destructions accélèrent", a déclaré le gouverneur de la Californie.

Lisez aussi

Déjà lu?