© Getty Images, Twitter @LizClaman

L'éditeur de porno Larry Flynt offre 10 millions de dollars à quiconque lui fournira des infos pour destituer Donald Trump

15 octobre 2017

Larry flynt, le fondateur du célèbre magazine porno Hustler, a offert 10 millions de dollars dans une annonce publiée dans le Washington Post contre des informations qui pourraient mener à la destitution de Donald Trump. Dans son annonce, Larry Flynt qualifie Trump de président "illégal" et dit qu'il a "seulement été élu à cause du système électoral archaïque américain".

"Après neuf mois à la Maison Blanche, Trump a prouvé qu'il était dangereusement incapable d'exercer l'énorme pouvoir qu'il a reçu", explique Flynt au début de son annonce publiée dans le journal du dimanche du Washington Post. L'éditeur du magazine porno Hustler, culotté, offre dis millions de dollars à quiconque pourra lui fournir des informations pour destituer Donald Trump. Il précise que les informations doivent être incontestables, vu le montant de la récompense.

Ensuite, il continue à expliquer les raisons pour lesquelles selon lui, Trump devrait quitter le bureau oval. Il soulève notamment la démission du patron du FBI, James Comey, ou aussi comment Trump s'est retiré de l'accord sur le climat de Paris et sa "défense du KKK et des néonazis après les émeutes de Charlottesville". Mais la raison la plus "grave" pour Flynt est la possibilité qu'il "délenche une guerre nucléaire". Trump a refusé de certifier devant le Congrès l'accord nucléaire conclu entre l'Iran et six autres puissances mondiales, y compris les États-Unis. Il mentionne également les tensions, et la guerre de mots grandissante avec la Corée du Nord.

"Désordonné et controversé"

"Un empêchement pourrait être désordonné et controversé, mais d'un autre côté, trois années de déstabilisation, ce serait bien pire" écrit-il encore.

C'est l'animatrice-journaliste de Fox News, Liz Claman qui a tweeté cette annonce. Elle a été rapidement retweetée par le compte officiel de Larry Flynt.

Flynt n'en est pas à son premier coup d'essai. En effet, en 1998 déjà, il avait offert un million de dollars pour des informations sur des scandales (sexuels) concernant Bob Livingston, alors en lice pour devenir le président de la Chambre des représentants, et il a recommencé en 2007 avec le sénateur David Vitter. Déjà en octobre 2016, Flynt avait offert un million de dollars pour obtenir des enregistrements audio ou vidéo de Trump "se livrant à des activités illégales ou agissant d'une manière sexuellement dégradante ou méprisante".

Déjà lu?

Déjà lu?