© iStock

Attention danger! Les montres connectées peuvent être dangereuses pour les enfants

18 octobre 2017

On est d'accord, les montres connectées n'ont pas le succès qu'on attendait avant leur sortie. Mais il y a tout de même des gens qui en portent, des enfants y compris. C'est pratique pour les enfants et ados, c'est ludique, et c'est un gage de sécurité pour les parents qui peuvent les suivre grâce au signal GPS. Mais justement: pour Test-Achat, ce signal GPS pose problème pour la sécurité des jeunes. 

Même si les montres connectées ne marchent pas autant que l'on pouvait l'imaginer, elles trouvent tout de même leur public chez les adultes mais aussi chez les enfants. Ces montres ont de quoi attirer les plus jeunes: elles sont plutôt jolies, ludiques, pratiques, bref parfaites pour frimer en cours. Pour les parents, elles sont gage de sécurité puisque grâce au signal GPS, ils peuvent savoir où se trouvent leurs enfants à n'importe quel moment. Mais c'est justement cette fonctionnalité qui inquiète Test-Achats.

Plus de vie privée pour les enfants

Test-Achats se base sur un rapport de l'organisation des consommateurs norvégienne Forbrukerrade. La porte-parole de Test-Achats Julie Frère explique dans les colonnes de la DH: "Il ressort d’un test réalisé sur certaines de ces montres qu'elles ne respectent pas la vie privée des enfants, créent non seulement un faux sentiment de sécurité mais qu’elles sont réellement peu sûres. C’est une évidence, ces smartwatches avec fonction GPS n’ont pas leur place en magasin ou en boutique en ligne, et encore moins au poignet des enfants!"

En effet, n'importe qui pourrait pirater le signal GPS des montres pour entrer en contact avec les enfants: "Nos homologues norvégiens ont montré qu’il est très facile de prendre le contrôle de la montre connectée. En d’autres termes, un étranger peut très simplement suivre l’enfant en question, l’écouter, et communiquer avec lui." En plus, une montre génère tout un tas de données sur son utilisateur et on ne sait pas vraiment ce que deviennent ces données.

Plusieurs modèles épinglés

Test-Achats vise précisément quelques modèles de smartwatches: la Gator 2, au moins deux smartwatches T2C-2 et un modèle de Wonlex. Tous ces produits sont en vente en Belgique chez Mediamarkt ou sur Groupon.be par exemple. L'association des consommateurs a envoyé son rapport au SPF Economie et à la Commission de la vie privée en leur demandant "d'agir rapidement". Les produits pourraient donc être, pourquoi pas, retirés de la vente.

Déjà lu?

Déjà lu?