© iStock

Le 1er novembre: la vraie date à retenir pour les propriétaires de chats

20 octobre 2017

On en parle depuis loooongtemps maintenant et tu le sais, dorénavant, tu devras faire pucer et stériliser obligatoirement ton petit chaton. La mesure sera d'application à partir du 1er novembre, selon un communiqué du ministre wallon du Bien-être animal, Carlo Di Antonio (cdH).

En Wallonie, un ménage sur trois a au moins un petit pensionnaire félin à la maison, en Flandres, un ménage sur quatre, et à Bruxelles, 18% des ménages. Ce qui fait énormément de chats sur notre territoire. Selon un communiqué du ministère, "en 2015, près de 26.700 animaux ont été recueillis dans les refuges wallons". En effet, les chiens et les chats sont les animaux les plus abandonnés en Wallonie et malheureusement, faute de place, plus d'un tiers de ces chats sont euthanasiés. Depuis 2009 déjà, le projet d'identification des chats et leur stérilisation est sur la table. Ceci pour veiller à diminuer les abandons et la surpopulation de chats. On en parle depuis longtemps donc, mais ce coup-ci, c'est pour du vrai, l'identification et la stérilisation de nos petits chats seront obligatoires dès le 1er novembre 2017.

Identification obligatoire

La loi, qui devrait être inscrite au Moniteur belge dans les prochains jours, vise en fait tous les chats qui vont naître à partir du 1er novembre 2017. La personne responsable de toute boule de poils après cette date-là sera donc dans l'obligation de l'enregistrer, avant ses trois mois (avant qu'il soit donné ou vendu). Le but est qu'à terme, il ne soit permis d'avoir un chat, que si celui-ci est pucé et enregistré. En ce qui concerne les refuges, ils pourront toujours accueillir des petits chats, mais ils seront responsables de l'identification de ceux-ci. Ce qui pose une question en termes de financement, puisqu'il faut savoir que le coût de l'identification et de l'enregistrement d'un chat revient à plus ou moins 50 euros (on parle de 2,9 euros pour la base de données + la consultation chez le vétérinaire).

Quelle différence entre identification et enregistrement?

L'identification revient en fait à introduire la puce chez le chat. Il s'agit d'une microchip stérile que le vétérinaire devra implanter "sous la peau au centre de la face latérale gauche du cou", lit-on dans le communiqué.

L'enregistrement, quant à lui, consiste à encoder dans les 8 jours toutes les informations relatives au chat et à son responsable. Plusieurs cas de figure peuvent nécessiter la modification de ces données. Par exemple, s'il y a un changement de propriétaire, les données du nouveau responsable doivent être encodées. Souvent, c'est le vétérinaire qui fait la manipulation à l'aide de la carte d'identité du nouveau responsable. Dans le cas d'un déménagement, l'information doit aussi être encodée et ce dans les deux mois. Si le chat est perdu, volé, mort ou exporté, le responsable ou le vétérinaire a également 2 mois pour le déclarer. Dans le cas d'une stérilisation, l'information doit être introduite dans les 24 heures.

Et stérilisation obligatoire

Si tu avais l'habitude d'avoir des petits chatons chez toi, il semble que tout ça va changer. En effet, "tous les chats qui vont naître à partir du 1er novembre 2017 devront être stérilisés avant l'âge de 6 mois par leur responsable. Tu as déjà un chat ou ton chat est né le 30 ou le 31 octobre? Alors sache "qu'une période transitoire a été mise en œuvre pour tous les chats déjà nés au 31 octobre 2017. Pour ceux-ci, le chat doit être stérilisé au plus tard avant le 1er janvier 2019."

Mais on se pose la question, cela veut-il dire que plus aucun chat ne peut se reproduire? Pas vraiment. Il existera des dérogations spéciales pour les éleveurs, mais que si l'éleveur est agréé. En d'autres termes, il ne sera plus question pour un quidam de laisser faire des jeunes à son chat.

Pour les chats de refuge, il est prévu que tous les chats donnés à l'adoption devront être stérilisés avant d'être donnés en accueil. Pour certifier toute stérilisation, le vétérinaire devra délivrer une attestation reprenant la date de stérilisation. La question du coût aussi de cette mesure pose question puisqu'il faut savoir que la stérilisation d'un mâle coûte environ 60 euros tandis que celle d'une femelle coûte près de 130 euros.

Sache aussi que cette mesure ne compte pas uniquement pour la Wallonie, mais pour l'ensemble du territoire belge. Puisque pour une fois, les trois Régions se sont accordées pour mettre en oeuvre cette mesure à la même date: le 1er novembre prochain. Et surtout: sache que toute personne qui ne respectera pas cette règle sera dans l'obligation de payer une amende de 150 euros.

Pour plus de détails sur ces nouvelles mesures, rendez-vous ici.

Déjà lu?

Déjà lu?