Slimane victime d'un délit de faciès dans le Thalys:  le contrôleur m'a considéré "comme un citoyen de seconde-zone"

24 octobre 2017

Ce week-end, Slimane était de passage en Belgique pour enregistrer les Blinds de The Voice 7.  Et en reprenant le Thalys pour rentrer à Paris il a subi un véritable délit de faciès comme il le raconte sur Facebook. 

Slimane et son manager étaient tranquillement assis dans le Thalys Bruxelles-Paris après avoir enregistré une partie des Blinds de The Voice 7. Le chanteur raconte sur Facebook la triste histoire qui lui est arrivé. Un contrôleur débarque dans son wagon pour vérifier les billets des passagers ainsi que leurs cartes d'identité. Slimane donne ses papiers à l'agent mais ne les reçoit pas tout de suite. "Après un certain temps, on ne me rend toujours pas ma pièce d’identité et je m’aperçois d’une chose qui me fait réfléchir. De toutes les autres personnes dans la voiture ayant environ une trentaine d’années je suis le seul dont la pièce d’identité ait été retenue".

"Il existe de nombreux faux documents en circulation"

Le chanteur a donc décidé d'interroger le contrôleur à cet effet. Ce dernier lui a répondu assez sèchement "qu'il existait de nombreux faux documents en circulation". Mais pourquoi ne garder que sa carte d'identité à lui? Slimane a quand même voulu poser la question. L'officier répondra: "Vous n'avez pas le droit de me traiter de raciste!" Et en plus, il le menace: "Tu devrais te taire parce que sinon je vais te contrôler. Si tu continues je t’emmène au tribunal, dès que je te vois à la gare je te contrôle".

Ce n'est pas première fois que ce genre d'histoire arrive au chanteur mais il a décidé de ne pas se taire et de la partager cette fois. Il explique que malheureusement "en France on croit encore qu’une personne, parce qu’elle ne correspond pas à l’idée que l’on se fait du français moyen, qu’elle n’est pas vraiment d’ici".

Triste d'en être toujours là en 2017...

Le coup de gueule de Slimane:

Déjà lu?

Déjà lu?