© iStock

Bonjour le flicage: il faut maintenant passer un entretien "de sécurité" avant de prendre l'avion pour les États-Unis

26 octobre 2017

À partir de ce jeudi, de nouvelles mesures de sécurité vont être instaurées pour les vols en partance vers les États-Unis. Si elles sont encore floues, il devrait toutefois y avoir une sorte d'entretien à passer avant de pouvoir monter dans l'avion, au guichet. Dans le genre flicage, c'est plutôt pas mal.

Les États-Unis de Donald Trump continuent de renforcer leur sécurité. Alors que des mesures de vérifications renforcées ont été décidés pour les ressortissants de onze pays, de nouvelles mesures de sécurité vont cette fois concerner tous les passagers prenant un vol vers les States à partir de ce jeudi.

"Entretien de sûreté"

Des compagnies aériennes ont confirmé que des contrôles plus stricts allaient être instaurés, même si ces nouvelles mesures de sécurité restent floues pour l'instant. Selon le porte-parole d'Air France, interrogé par l'AFP, il devrait toutefois y avoir un "entretien de sûreté" supplémentaire à passer... avant même de pouvoir entrer dans l'avion.

"Il s'agit d'un interrogatoire supplémentaire des passagers qui conditionne leur accès à l'avion, à la demande des autorités américaines. 100% des passagers au départ de Paris et les passagers en correspondance sur les vols Air France devront remplir ce questionnaire avant d'embarquer. Au-delà du questionnaire, on nous demande aussi des mesures de sûreté supplémentaires autour de l'avion, cabine et soute, avant le départ", a-t-il expliqué. Il sera donc également question d'un "questionnaire" à remplir à l'écrit semble-t-il.

Cette mesure a également été confirmée par un porte-parole de Lufthansa: "En plus du contrôle des appareils électroniques déjà en place, les voyageurs à destination des États-Unis pourraient maintenant également être soumis à de courts entretiens à l'enregistrement, lors de la vérification des documents ou aux portes d'embarquement".

Aucun autre détail à ce sujet n'a filtré. Difficile de dire à quoi va ressembler cet "entretien", comment seront choisies les personnes qui devront le passer, et si les autorités pourraient carrément empêcher un passager de décoller vers les States si ses réponses à ce "test de sûreté" ne sont pas bonnes...

Temps d'attente plus long

Une attention particulière sera également apportée aux objets électroniques selon Air-Journal. Les agents de sécurité pourraient vérifier qu'ils ont en état de marche, par exemple. D'autres mesures de sécurité pourraient être instaurées, ce qui risque d'allonger les temps d'attente pour s'enregistrer pour les vols à destination des États-Unis dans les jours à venir. Norwegian Airlines a ainsi annoncé que ses comptoirs pour s'enregistrer pour les States seraient désormais ouverts 4 heures avant l'embarquement.

Si tu pars en vacances aux États-Unis pour la Toussaint, bon courage à toi...

Déjà lu?

Déjà lu?