Manifestation à Barcelone en soutien à la déclaration d'indépendance. 

© epa

Le Parlement a voté: la Catalogne devient un "État indépendant prenant la forme d’une République"

27 octobre 2017

Hier lors de son discours, Carles Puidgdemont, avait déclaré qu'il laissait au Parlement le soin de prendre la décision. Et c'est chose faite, puisque le Parlement catalan a parlé et a déclaré son indépendance aujourd'hui. Il a plus précisément voté une résolution déclarant que la Catalogne devient un "État indépendant prenant la forme d'une République". 

Aujourd'hui les députés catalans avaient le choix entre deux options: premièrement, voter l'indépendance de la Catalogne, deuxièmement, voter pour l'organisation de nouvelles élections. Le Parlement catalan s'est prononcé aujourd'hui sur son avenir et a décidé d'engager le processus d'indépendance.

Suite à cette déclaration, tous ont entonné l'hymne indépendantiste et ont montré de réels signes de bonheur et de joie. Dans les rues aussi, à l'annonce de la déclaration d'indépendance, des dizaines de milliers de Catalans ont manifesté leur joie.

Maintenant, l'exécutif catalan a reçu pour mission du Parlement de tenter de négocier au mieux sa reconnaissance aux yeux de l'étranger. Mais jusque maintenant, on sait qu'aucun État n'a communiqué officiellement son soutien à la Catalogne. Cette déclaration entre donc en vigueur ce vendredi.

"L’État de droit restaurera la légalité en Catalogne"

Le chef du gouvernement Mariano Rajoy, a immédiatement réagi à l'annonce de la déclaration de la Catalogne et a notamment tweeté " 'J'appelle les Espagnols à rester calme. L’État de droit restaurera la légalité en Catalogne' ". Ces déclarations, il les a faites, avant que le Sénat se soit prononcé sur la tutelle de la Catalogne.

Car, selon le Monde, quelques minutes après que le Parlement catalan ait voté la résolution pour se séparer de l'Espagne, les sénateurs votaient eux de leur côté aussi. Ils votaient pour quoi alors exactement? Eh bien il s'agit toujours de ce fameux article 155 de la constitution qui donnerait le pouvoir à Madrid de reprendre le contrôle de la région indépendantiste. Le Sénat espagnol a voté pour l'application de l'article 155 par 214 voix contre 47 abstentions.

Déjà lu?

Déjà lu?