© Getty Images

Mauvais timing: accusé de harcèlement sexuel, Kevin Spacey fait son coming-out et ça ne passe pas

30 octobre 2017

Kevin Spacey aurait-il tenté de détourner l'attention? Accusé par un acteur de lui avoir fait des avances alors qu'il n'avait que 14 ans à l'époque, celui qui incarne Franck Underwood dans House of Cards s'est excusé et a annoncé au passage qu'il était gay. Sauf que le timing est mal choisi et que les critiques fusent.

Pour l'effet d'annonce, il faudra repasser. S'il pensait bien faire en dévoilant son coming-out sur Twitter, Kevin Spacey s'est complètement foiré. Car l'acteur a avoué qu'il était gay alors qu'il est accusé par un autre acteur de harcèlement sexuel. Et forcément, le timing interroge.

"Il essayait de me séduire"

Les faits se seraient déroulés il y a 31 ans. Anthony Rapp, qui est actuellement à l'affiche de Star Trek: Discovery, avait 14 ans, et Kevin Spacey 26 ans. Rapp raconte qu'il avait été invité à une soirée chez Spacey. Alors qu'il était dans une chambre car il s'ennuyait à la soirée, Rapp aurait été rejoint par son ami, alcoolisé, qui l'a alors allongé sur le lit, raconte-il à BuzzFeed.

"Il essayait de me séduire. Je ne sais pas si c'est ce que je me suis dit sur le moment mais je me rendais compte qu'il tentait quelque chose de sexuel", affirme Rapp, qui a réussi à se dégager après quelques secondes. "Il a marché avec moi jusqu'à la porte d'entrée et m'a demandé si je voulais vraiment partir. Je lui ai répondu 'oui, bonne nuit' et j'ai quitté les lieux". Les deux acteurs ne se sont plus jamais revus ensuite. Ces révélations tombent en pleine affaire Weinstein et l'article de BuzzFeed a rapidement fait le tour du monde.

Coming-out

Sauf qu'au lieu de juste présenter ses excuses, celui qui joue Franck Underwood dans House of Cards a voulu aller plus loin. Alors oui, Kevin Spacey s'est dit "horrifié par cette histoire" et s'est "excusé", même s'il ne se souvenait plus vraiment des faits rapportés puisque c'était "il y a plus de 30 ans". Jouer les amnésiques dans une affaire du genre n'est déjà pas du meilleur effet. Mais la suite de son communiqué est encore plus maladroite.

"Cela m'encourage a évoquer un autre élément de ma vie qui a fait l'objet de nombreuses rumeurs car je suis très attaché à ma vie privée. Les personnes qui sont les plus proches de moi savent que j'ai eu des relations amoureuses avec des hommes et des femmes par le passé, et que je me considère maintenant comme gay. Je veux maintenant être honnête et ouvert sur le sujet et cela commence par confronter mon propre comportement", conclut Spacey.

Il a fait donc son coming-out au moment de s'excuser d'un possible comportement de harcèlement sexuel sur un mineur. Et ça, ça ne passe pas.

A-t-il voulu détourner l'attention?

"Non, non, non. Tu ne peux pas "choisir" de te cacher derrière l'arc-en-ciel. Va te faire voir!", écrit l'actrice Wanda Skykes, militante pour la cause LGTB.
"Pour une personne célèbre détourner ces accusations avec un long coming-out et si cruel pour sa supposée nouvelle communauté. Comment oses-tu tous nous impliquer?"

"Kevin Spacey: Comment je peux m'excuser en gardant ma carrière comme elle est? Avocat: Utilise la carte gay. Kevin Spacey: BINGO"

"Kevin Spacey essayant d'utiliser le coming-out pour distraire Anthony Rapp."

Difficile de trouver des soutiens à Spacey dans cette histoire

"Ce communiqué de Kevin Spacey. Non. Absolument non. Non."
"C'est plutôt brut de tourner une histoire qui devrait être au sujet de la victime... vers une histoire à propos de toi? Félicitations pour ton coming-out j'imagine?"
"Je n'ai absolument aucun respect pour Kevin Spacey. Il essaye de cacher l'histoire d'Anthony Rapp avec son coming-out? Tu es un déchet."

Pour beaucoup, cela va renforcer les amalgames concernant les gays

"Les hommes gays ont été injustement accusés pendant longtemps de s'attaquer aux enfants. Cela ne va pas aider."
"Vu comment ça tourne, en tant qu'homme gay je condamne les actions de Kevin Spacey et je ne l'accepte pas en tant que membre de cette communauté. La pédophilie est mauvaise tout comme toutes les formes de harcèlement ou de violence sexuelle."
"Quand Kevin Spacey essaye de détourner des accusations d'attentat à la pudeur sur un enfant en une histoire touchante de coming-out. Oh, Hollywood."

Déjà lu?

Déjà lu?