© iStock

Si tu cherches des bons plans pour aller skier, oublie le mois de février

30 octobre 2017

Si tu prévois d'aller faire du ski cette année, tu dois sans doute savoir que c'est très cher. Mais heureusement, il existe quelques astuces pour rendre ton séjour bon marché. Il faut tenir compte de deux facteurs: la période à laquelle tu comptes partir, mais aussi la destination. 

Beaucoup de Belges prévoient, comme chaque année, de partir au ski. Le problème, c'est que c'est bien souvent très cher. Mais fort heureusement, il y a moyen de trouver des bons plans pas trop chers si l'on cherche bien. Le site de vacances Hometogo compare plus de 270.000 séjours dans différentes stations de mi-janvier à début avril et il a constaté d'énormes différences.

Avant toute chose, il faut préciser que février est, qu'importe la station, le mois le plus cher. En moyenne, tu dois payer 45% de plus pour ton séjour en février. Dans les stations les plus chères, tu payes cinq fois plus en février qu'en avril par exemple. Donc, si tu peux choisir tes congés au boulot, fais bien attention. Vaut mieux attendre les mois de mars ou avril, même si on sait que tu as hâte de partir.

Suède ou Bulgarie

Aussi, il y a la destination que tu choisis qui a une grande incidence sur le prix. Les stations autrichiennes de St. Antom am Arlberg et de Zürs son les plus chères. Là-bas, tu dois payer respectivement 1.483€ et 1.276€ la nuit pour quatre personnes en plein mois de février. Courchevel en France, Lech am Arlberg en Autriche et Zermatt en Suisse sont les domaines skiables les plus chers qui ont été étudies par Hometogo.

Ceux qui veulent skier à moindre frais sont mieux lotis dans des zones moins connues comme Bansko en Bulgarie et Vemdalen en Suède. En moyenne, ça te coute environ 100€ la nuit. Si tu préfères éviter des destinations plus exotiques, tu peux toujours aller à Serre Chevalier, La Plagne, Les Deux Alpes et Val Thorens en France. Là-bas, tu pourras t'en sortir à un prix compris entre 100 et 200 euros la nuit pour quatre personnes.

Déjà lu?

Déjà lu?