© Orizon.immo

Pour la COP23, Greenpeace berne tout le monde avec une fausse agence immobilière qui spécule sur le réchauffement climatique

9 novembre 2017

On t'en parlait ce mercredi matin: une agence immobilière spécule sur le réchauffement climatique. Elle propose de vendre des maisons qui seront au bord de la mer après la montée des eaux en 2020. C'était en fait un canular de Greenpeace pour sensibiliser les gens. 

En ce moment, la COP23 bat son plein à Bonn en Allemagne. On y discute climat, réchauffement climatique et pollution. Pour marquer le coup, Greenpeace a décidé de berner tout le monde grâce à une opération humoristique: inventer une agence immobilière fictive qui spécule sur le réchauffement climatique. L'objectif était bien évidemment de rappeler l'urgence à limiter le réchauffement de la planète.

"Avec cette opération, nous voulons notamment dénoncer le cynisme des industriels et l’hypocrisie des États dont les actions ne sont pas à la hauteur du cap fixé lors de la COP21", explique Joeri Thijs, expert Climat chez Greenpeace Belgique. "L’Accord de Paris est une étape importante mais l’urgence est réelle, nous n’avons plus de temps à perdre."

Drôle mais réaliste

C'est en coopération avec newsmonkey que Greenpeace a organisé cette action originale. Le principe est drôle, c'est vrai: acheter une maison qui sera en bord de mer en 2100 suite à la montée des eaux. Cynique, mais marrant. Pourtant, cela est très réaliste: les prédictions se basent sur le scénario RCP8.5 du rapport du GIEC de 2014 et sur les données topographiques de la NASA.

"Fini de rire, il est temps d’agir" reprend Joeri Thijs. "Cette année a été marquée par des ouragans dévastateurs, des inondations et des sécheresses. Les migrations climatiques sont un problème croissant. Nous ne pouvons plus rester les bras croisés. États et entreprises doivent agir, mettre de côté les énergies polluantes, se tourner vers les renouvelables mais aussi enclencher la transition vers un modèle agricole respectueux du climat."

Voici la vidéo créée pour l'occasion

Déjà lu?

Déjà lu?