© Bkav

Grâce à un simple masque, ces mecs ont déjoué la reconnaissance faciale de l'iPhone X en une semaine

13 novembre 2017

Depuis la sortie de l'iPhone X, les hackeurs, geeks et pirates informatiques avaient un nouveau défi: déjouer la reconnaissance faciale. C'est désormais chose fait. En moins d'une semaine, des experts en cyber-sécurité vietnamiens sont parvenus à berner à la système de sécurité de l'iPhone...avec un simple masque. 

Les hackeurs, geeks et pirates informatiques attendaient l'iPhone X avec impatience. Ils avaient hâte de tester leurs capacités à déjouer la reconnaissance faciale de la nouvelle machine estampillée Apple. C'est l'une des grosses nouveautés de l'iPhone X: les utilisateurs peuvent le déverrouiller simplement en plaçant leur visage devant l'appareil photo. Et on s'en doutait avant la sortie du smartphone: ça allait créer des dérives.

Une semaine

Il n'aura fallu qu'une semaine à des experts en cyber-sécurité vietnamiens pour réduire à néant la sécurité de l'iPhone. C'est le groupe Bkav qui a réussi cet exploit, grâce à un masque que l'on pourrait qualifier de "cheap". En effet, ils affirment avoir dépensé moins de 150 dollars pour fabriquer l'outil qui leur a permis de tromper la reconnaissance faciale.

Le masque en question est constitué de plusieurs photos placées sur les zones analysées par l'iPhone X. Un artiste a également fabriqué un nez en silicone. Mais même s'il n'a coûté que 150 dollars, ils ont quand même dû bosser pas mal dessus pour que cela fonctionne. En plus, ils ont utilisé une imprimante 3D, donc si l'on prend en compte le prix de l'imprimante, cela a coûté bien plus cher que 150 dollars. En fait, le gros du travail était théorique. Les experts expliquent avoir profondément analysé la stratégie et le fonctionnement de la sécurité du nouvel iPhone.

Évasif

Pour l'instant, les chercheurs de Bkav restent silencieux par rapport à la méthode réellement employée: "Nous publierons les recherches qui nous ont aidé à fabriquer le masque qui a battu Face ID dans un prochaine article" affirment-ils. C'est grâce à cet article qu'on se rendra réellement compte de la difficulté de l'opération.

Ils précisent également que ce genre de piratage pourrait être dangereux pour certains personnes importantes. Les cibles privilégiées par les pirates seront sans aucun doute "des milliardaires, des dirigeants de grandes sociétés, des responsables politiques ou des agents du FBI." Simple question, il a un iPhone X, Donald Trump?

Voici la vidéo de Btav présentant leur masque

Déjà lu?

Déjà lu?