© iStock

Voici pourquoi tu choisis souvent les plats les plus chers au restaurant

27 novembre 2017

Quand tu es au restaurant, peut-être que tu prends aussi souvent les plats les plus chers du menu. Complètement inconsciemment. Eh bien des chercheurs ont récemment découvert qu'il existe bien une stratégie derrière la carte, qui te pousse à opter pour le plus cher.

Les menus intelligents sont une réalité. Il existe bien certaines astuces qui garantissent aux restaurateurs que tu choisisses, le plus souvent possible, les plats les plus chers de leur carte. C'est ce que le professeur de psychologie britannique Charles Spence assure dans son nouveau bouquin Gastrophysics: the new Science of Eating, présenté dans Het Nieuwsblad.

Et ce n'est pas seulement le livre de Charles Spence qui l'affirme, de nombreuses études internationales démontrent également qu'il existe des trucs pour te pousser à opter inconsciemment pour le plus cher. Voici quelques-unes des techniques les plus connues.

Ne pas afficher le sigle €

© Giphy
Si tu fais plus attention, il n'y a en fait bien souvent que des chiffres sur le menu, et pas d'euros. Ce n'est pas bête, car quand tu vois le sigle € sur le menu, tu penses automatiquement à l'argent. Alors que quand il n'y a que des chiffres, il a été prouvé que tu te préoccupes beaucoup moins du fait que tu vas dépenser de l'argent réel.

Croquant, frit, mariné, sauté... et d'autres descriptions exagérées

© Giphy
Au restaurant, tu trouves souvent à la carte une "pièce de bœuf argentin à la plancha" et en dessert

une "tarte aux pommes façon grand-mère" ou encore "un mi-cuit au chocolat et son cœur fondant". Il faut dire que ça sonne tout de suite plus appétissant que simplement "steak" et "tarte aux pommes". Et ça, les restaurateurs en sont bien conscients aussi.

Mélanger les prix

© Giphy

Sur la carte, les plats ne sont pas forcément listés en fonction de leur prix, ils sont plutôt bien souvent mélangés. C'est ainsi que tu vois d'abord un plat cher, puis un plat un peu moins cher, et ensuite un plat au prix moyen. Comme tu as d'abord vu l'option la plus chère de la carte, le prix moyen te semble tout de suite raisonnable, et tu as même l'impression de faire une bonne affaire si tu le commandes.

Les suggestions du jour

© Giphy
Menu de la semaine, spécialités du chef, suggestions du jour... Toutes ces options sont tentantes, puisqu'elles sont proposées en édition limitée. Mais bien sûr, elles sont souvent plus chères que le reste du menu. À la carte, les spécialités sont souvent mises en évidence ou encadrées, de manière à te donner encore plus envie de les prendre.

Les accompagnements en plus des plats principaux

© Giphy
Ceci est une technique bien connue que tu acceptes trop souvent: tu commandes un plat principal, mais tu dois aussi prendre des accompagnements (frites, pommes de terre, riz, sauces...) en plus pour avoir un repas complet sur la table. Par exemple, quand tu prends un hamburger maison, tu dois généralement payer les frites en suppléments, puis la sauce, et même parfois les crudités. Au risque d'avoir encore faim après l'avoir englouti. Sans vraiment t'en apercevoir, tu dépenses bien plus d'argent que prévu, puisque le hamburger seul t'avait paru bon marché mais les accompagnements ne le sont généralement pas.

Alors, tu connais encore des trucs?

Déjà lu?

Déjà lu?