© Getty

Stromae est à la pointe de la technologie: il signe un morceau en collaboration avec... une intelligence artificielle

1 décembre 2017

Même si Stromae a mis sa carrière entre parenthèses, il touche encore un peu à la musique. Après quelques collaborations, notamment avec Orelsan, l'enfant prodige de la musique belge a participé à un nouveau projet. Il a en effet composé un nouveau morceau avec l'aide... d'une intelligence artificielle. Késako? On t'explique. 

Voilà déjà quatre ans que Racine Carrée de Stromae est sorti. Depuis, "le nouveau Brel" est resté silencieux... Du moins en solo. Il a travaillé avec quelques artistes comme Orelsan ou MHD. Mais ce vendredi, on apprend que l'enfant prodige de la musique belge a participé à un nouveau projet.

Il s'agit d'un album collaboratif sur lequel plusieurs artistes ont composé des morceaux avec l'aide de technologies d'intelligence artificielle. Ce projet s'appelle "Hello World" et est l'aboutissement de longues recherches scientifiques baptisées "Flow Machines".

Première mondiale

Derrière ce projet un peu particulier, on retrouve le Français Pierre Pachet. Il travaille actuellement pour Spotify après avoir quitté son poste de directeur du Computer science laboratory (CSL) de Sony. Il explique à l'AFP que des morceaux réalisés à l'ordinateur existent déjà. Mais un album de musique "mainstream" (pop, électro) créé par des artistes à l'aide d'intelligences artificielles, "c'est une première mondiale" déclare-t-il.

Mais en quoi cela consiste vraiment? L'intelligence artificielle permet de créer des mélodies, des harmonies et des voix à partir de morceaux et d'extraits musicaux qui existent déjà. Les artistes pouvaient soumettre ces extraits à un logiciel qui leur pondait une mélodie. Les artistes étaient libres d'utiliser ces créations, de les modifier ou de les abandonner si cela ne leur plaisait pas. "Il ne s'agissait pas du tout de cantonner les artistes dans un rôle de spectateur", précise Pierre Pachet, "mais de voir comment on peut faire des outils qui les aident, en les poussant à faire des choses nouvelles et différentes."

"La prochaine étape de l'évolution de la musique"

Cet album est donc le fruit de longues phases de développement et de recherches sur l'intelligence artificielle. Pierre Pachet a lancé ce projet au sein du Computer science laboratory de Sony et de l'Université Pierre et Marie Curie de Paris. La première étape était de "développer des technologies d'intelligence pour comprendre la notion de style dans des oeuvres." Le seconde était donc de mettre cette technologie à disposition des artistes. Stromae est donc l'un des heureux élus.

Pour Pachet, ce projet est très excitant: "De la même manière que le synthétiseur a révolutionné la musique dans les années 80, l'utilisation de l'intelligence artificielle est la prochaine étape dans l'évolution des outils d'aide à la création musicale, et va produire des environnements très nouveaux et stimulants." Pour l'instant, seuls quelques morceaux sont à l'écoute. L'album complet sera bientôt disponible et si le succès est au rendez-vous, il sera édité en version vinyle.

Voici le morceau sur lequel Stromae a travaillé

Le tout premier morceau créé dans le cadre de ce projet est le suivant

Déjà lu?

Déjà lu?