© EPA

Pour la Corée du Nord, une guerre nucléaire est maintenant inévitable

7 décembre 2017

La guerre nucléaire est désormais "un fait accompli" et semble inévitable, comme l'a fait savoir un porte-parole du ministère des Affaires étrangères nord-coréen. La question n'est pas de savoir si cette guerre va éclater, mais plutôt quand, affirme-t-il.

La Corée du Nord défie encore un peu plus le monde. On ne parle pas ici d'un énième tir de missile du régime de Pyongyang, qui a déjà démontré qu'il fallait réellement s'inquiéter de sa puissance de frappe, mais plutôt des dernières déclarations du porte-parole du ministère des Affaires étrangères à l'agence de presse nationale KCNA, largement relayées par la presse anglophone.

"Nous ne nous cacherons pas"

"La question est la suivante: quand la guerre éclatera-t-elle? Nous ne nous cacherons pas", a-t-il affirmé, avouant que la guerre nucléaire était désormais un "fait accompli" pour la Corée du Nord. Dans le viseur de Pyongyang, les États-Unis bien sûr, alors que les Américains ont procédé à des exercices militaires de grande ampleur avec leurs alliés de la Corée du Sud ces derniers jours.

"Récemment, les États-Unis ont conduit leur plus grande opération aérienne sur la péninsule coréenne, ciblant la Corée du Nord. Des politiciens haut-placés ont montré des signes alarmants en faisant des remarques belliqueuses les unes après les autres. Ces remarques ne peuvent pas être interprétées d'une autre façon que comme un signal que nous devons nous préparer pour une guerre dans la péninsule coréenne", ajoute le porte-parole nord-coréen.

Des propos qui font écho à ceux de Lindsey Graham, un sénateur américain, pour qui "la guerre se rapproche" à chaque missile nord-coréen tiré. Ou à ceux du conseiller à la Sécurité nationale de Donald Trump, H. R. McMaster, selon qui la Corée du Nord incarne à l'heure actuelle "la plus grande menace" pour les États-Unis. Pas de quoi calmer la situation, au contraire...

Déjà lu?

Déjà lu?