© YouTube/Nasa

Des traces extraterrestres? Les astronomes vont checker le mystérieux objet qui a débarqué dans notre système solaire

12 décembre 2017

Les astronomes vont utiliser l'un des plus grands télescopes du monde pour observer de plus près Ouamuamua, le premier astéroïde interstellaire visible dans notre système solaire. Cet objet mystérieux provient de l'espace infini entre les étoiles et voyagerait depuis des centaines de milliers d'années. Totalement inconnu, le but est maintenant de vérifier s'il comporte ou non des traces de "technologies extraterrestres".

Au cas où tu n'aurais pas encore fait sa connaissance, voici Oumuamua. Derrière ce nom un peu étrange, se cache un astéroïde tout aussi étrange. C'est la première fois qu'un tel objet interstellaire vient rendre visite à notre système solaire. Repéré fin octobre par un télescope du projet Pan-STARRS à Hawaii, il est passé devant le soleil à la vitesse folle de 196.000 miles/h (soit plus de 315.431 km/h) et il continue sa traversée de notre système. Et avant qu'il disparaisse de notre champ de vision, les astronomes ont donc des tonnes de questions à lui poser.

La première est sans conteste: qu'est-ce que cet objet et d'où vient-il? Après l'avoir observé à travers plusieurs télescopes, les chercheurs du projet Breakthrough Listen, dont le but est de relever des traces d'une quelconque civilisation extraterrestre, annoncent qu'ils vont utiliser à partir de mercredi le télescope Green Bank en Virginie occidentale aux États-Unis. C'est l'un des plus grands télescopes du monde entier.

Écouter ses émissions radios

Grâce à ce télescope, les astronomes vont être capables d'écouter les signaux radio émis par l'astéroïde. Le but est de relever des quelconques signes de technologies extraterrestres qu'il pourrait contenir et transporter. Selon le Guardian, la première phase d'observation devrait durer dix heures et sera synchronisée sur quatre bandes de transmission radio différentes.

"Le plus probable est qu'il soit d'origine naturelle, mais comme il est si particulier, nous aimerions vérifier s'il comporte un quelconque signe d'origine artificielle, telles que des émissions radio", explique au journal britannique Avi Loeb, professeur d'astronomie à l'Université Harvard et conseiller pour le projet Breakthrough Listen. Actuellement, le corps est à peu près deux fois plus éloigné de la Terre que le Soleil, mais le télescope Green Bank est encore capable de détecter des transmissions d'ondes aussi faibles que celles émises par un téléphone mobile, par exemple.

Même s'il y a très peu de chances que les scientifiques entendent quelque chose de l'astéroïde, cela vaut toujours le coup de vérifier. Au moins pour mieux évaluer quel âge il a, d'où il vient exactement, de quoi il est fait, s'il est enveloppé de gaz comme les comètes, s'il transporte de l'eau ou de la glace, par exemple. Tout ce qu'on sait de lui, d'après les premières données compilées des astronomes, c'est qu'il est rouge très foncé et qu'il mesure environ 400 mètres de long pour seulement une dizaine de mètres de large.

Sa forme en gros cigare et ses dimensions très inhabituelles sont quelque chose que les scientifiques n'avaient encore jamais observé dans notre système solaire.

Petit aperçu d'Ouamuamua

Déjà lu?

Déjà lu?