© botnik

La saga Harry Potter a droit à un tout nouveau chapitre grâce à la magie des algorithmes

13 décembre 2017

Si tu es un grand fan de Harry Potter, tu pensais sans doute avoir déjà tout lu de la saga? Si chacun des tomes est signé JK Rowling, un dernier chapitre vient d'être révélé mais étonnamment, l'écrivaine britannique n'a rien à voir là-dedans: c'est un outil d'intelligence artificielle qui l'a généré et on peut dire qu'il a une sacrée imagination!

Imagine un peu: Ron qui fait des claquettes, se transforme en un tas d'araignées ou encore tente de manger les parents d'Hermione.

Tu l'as bien compris,ce scénario n'a rien d'une suite logique à la saga Harry Potter. Pourtant, dans le tout dernier chapitre de la saga, c'est le genre de phrase que tu peux y lire.

Rassure-toi, ce n'est pas le neuvième volet de la saga qui vient de sortir ou JK Rowling qui était à cours d'imagination; il s'agit juste d'un objet littéraire créé par une machine.

L'intelligence artificielle magique

Si ce nouveau chapitre est si bizarre, c'est pour la simple et bonne raison que ce n'est pas JK Rowling qui l'a écrit. C'est en réalité un algorithme d'intelligence artificielle qui en est à l'origine: le studio Botnik est en fait un "collectif d'écriture machine-humain", qui rassemble la créativité et l'imagination de dizaines d'être humains et le savoir-faire d'une machine. Il n'en est d'ailleurs pas à son premier coup d'essai, puisque d'autres fictions du genre ont déjà été publiées, comme par exemple cette suite de X-files.

Ici, l'algorithme a d'abord lu tous les tomes de Harry Potter avant de générer automatiquement un chapitre de trois pages intitulé: Harry Potter et le portrait de ce qui ressemblait à un gros tas de cendres. Les phrases ne veulent pas souvent dire quelque chose, néanmoins, l'univers de Harry Potter est respecté, tant au niveau narratif, qu'au niveau sémantique.

Un chapitre atypique

Le texte est certes tiré par les cheveux et un brin décalé, mais il est tout de même compréhensible car plusieurs écrivains ont collaboré au projet afin d'en ressortir quelque chose de lisible. Parmi les collaborateurs, on retrouve notamment Jamie Brew, qui a lui aidé à construire les phrases au travers d'une suggestion de combinaison algorithmique.

Bref, le résultat est hilarant et fait plutôt penser à une fanfiction qu'à un réel chapitre. Si tu veux lire l'entièreté de l'extrait, c'est par ici!

Déjà lu?

Déjà lu?