© iStock

Depuis la diffusion de Game of Thrones, il y a de plus en plus de Huskies et de Malamutes abandonnés

26 décembre 2017

Maudits soient les Starks! Depuis la diffusion de la série Game of Thrones, mettant en scène une série de "chiens-loups", les gens se sont jetés sur les Huskies et Malamutes pour faire comme leurs personnages favoris. Mais malheureusement, ce genre de chien demande beaucoup de temps et investissements. Résultats: le nombre de chiens abandonnés a plus que doublé depuis 2010. 

Nous sommes en 2011 et la série Game of Thrones fait son apparition dans les chaumières. Dès la première saison, on fait connaissance avec une portée de loups. Enfin, on ne sait pas vraiment si ce sont des loups ou des grands chiens mais le débat n'est pas là. Le problème, c'est que ces loups ont tellement séduit les fans (il y en a beaucoup) que bon nombre d'entre eux ont décidé de faire comme les Starks et d'adopter un loup. Mais comme les loups ne sont pas des animaux domestiques ils se sont rabattus sur les Huskies et les Malamutes.

Le problème, c'est ce sont des races de chiens qui demandent énormément de soins et d'investissements de temps. Bah oui, ça on ne le voit pas dans Game of Thrones donc beaucoup de gens se sont sentis pousser des ailes. Résultats: les refuges pour animaux sont remplis de Huskies et Malamutes, abandonnés par des maîtres qui ne peuvent pas les assumer.

Problème d'argent

Le journal anglais Independent prend l'exemple d'un refuge pour animaux basé à Londres nommé Battersea. Les propriétaires expliquent qu'en 2010 ils ont accueilli 53 Huskies et Malamutes, ce qui est déjà énorme. Mais en 2013, soit deux ans après le début de la diffusion de GoT, ce chiffre a doublé et est passé à 116 chiens abandonnés. Un hasard? Pas sûr. Ils ajoutent que rien qu'en 2017, 74 Huskies ont trouvé refuge à Battersea.

Ils ont donc décidé de mener une sorte de campagne de prévention pour éviter que les gens se jettent sur ces chiens sans prendre en compte les investissements qu'ils demandent. Ils expliquent que les gens oublient que ces chiens ont besoin d'énormément d'exercices et qu'ils ne supportent pas d'être seuls pendant de longue période. Aussi, ils demandent beaucoup d'argent car avec un Husky, tu risques de faire pas mal d'aller-retour chez le vétérinaire. La porte-parole de Battersea précise d'ailleurs: "Les personnes qui viennent déposer des chiens ne sont pas forcément des maîtres irresponsables. Ils ne peuvent tout simplement pas payer la facture du vétérinaire."

Noël n'arrange rien

Et en période de Noël, le phénomène s'amplifie. Car oui, beaucoup pensent que c'est une bonne idée d'offrir un chien à Noël. Cela ne part pas d'une mauvaise intention mais ils ne pensent pas à tous les aspects d'avoir un chien à la maison. Une employé de Battersea explique: "C'est en mars que l'on reçoit le plus de chiens, quelques mois après Noël. Les gens se rendent compte qu'ils ne peuvent pas s'en occuper."

Alors, pour sensibiliser les Anglais, le refuge a créé une campagne pour qu'ils réfléchissent à deux fois avant d'offrir ou acheter un chien. Leur slogan est plutôt marquant: "un chien, c'est pour la vie. Pas seulement à Noël." Ils espèrent aussi recueillir moins de petits Huskies aux alentours du mois de mars. Et oui, n'est pas un Stark qui veut!

Déjà lu?

Déjà lu?