Image d'illustration: irruption du volcan Krakatoa (Indonésie) en novembre 2011.

© iStock

Fais gaffe pour tes prochaines vacances: voilà 6 volcans qui risquent d'être dangereux en 2018

3 janvier 2018

Chaque semaine en 2017, 14 à 27 volcans sont entrés en éruption, d'après la Smithsonian Institution. La plupart sont situés le long de la Ceinture de feu, une région du Pacifique où plusieurs plaques tectoniques s'entrechoquent et provoquent des tremblements de terre. Ce sont donc aux Philippines, au Japon, au Mexique, en Éthiopie, et enfin et surtout en Indonésie que la menace volcanique est la plus élevée. À quoi s'attendre en 2018? Trois chercheurs pointent du doigt, pour le site The Conversation, 6 volcans qui pourraient faire des dégâts.

1. Les volcans des monts Kirishima: au Japon

© epa

Les monts Kirishima sont un massif montagneux composé d'une vingtaine de cônes volcaniques situés au Japon. S'ils sont peu connus, les trois chercheurs soulignent sur le site The Conversation qu'ils figurent parmi "les volcans nippons les plus actifs": les éruptions sont d'ailleurs documentées depuis l'an 742. L'un d'eux, le Mont Shinmoedake, est entré en éruption en 2011, et c'était l’une des éruptions "les plus importantes des 50 dernières années". En octobre 2017, ce volcan est de nouveau entré en éruption. Le niveau d’alerte reste donc toujours élevé.

2. Le Merapi: en Indonésie

© epa

Le Merapi est situé sur l'île de Java en Indonésie. C'est l’un des volcans les plus dangereux de l'archipel, à cause de ses éruptions fréquentes et de sa population dense tout autour. Depuis 2010, il a connu une série d'éruptions qui ont tué plus de 350 personnes, ce qui font de lui le plus meurtrier du 21e siècle, rappelle The Conversation.

3. L’Öræfajökull: en Islande

© iStock

L’Öræfajökull est le plus grand volcan d'Islande. Comme il est recouvert de glace, il est d'autant plus dangereux, car la chaleur de la lave finit par faire fondre les eaux et entraîner de graves inondations. Dans son histoire, il a connu deux éruptions: en 1362 (la plus importante du pays), puis en 1727-1728. Chaque fois, des inondations mortelles s’en sont suivi. Le souci, c'est que de petits tremblements sismiques sont enregistrés à l’intérieur du volcan depuis août 2017 et qu'un affaissement du glacier situé au-dessus du cratère principal est apparu en novembre. Selon les chercheurs, Öræfajökull serait en train de se réveiller...

4. Le Popocatepelt: au Mexique

© epa
Le Popocatepelt est aussi appelé la "montagne fumante" du Mexique. Situé à seulement 70 kilomètres au sud-est de la capitale Mexico, il est la deuxième plus haute montagne mais aussi le volcan le plus actif du pays. De grosses éruptions se sont produites en 1996 puis en 2003, et il est en "petite" éruption actuellement. Mais si les explosions de lave et les montées de cendres s'aggravent, elles pourraient toucher des dizaines de millions d'habitants.

5. Le Villarrica: au Chili

© epa

En plus d'être enneigé, le volcan Villarrica est l'un des rares volcans de la planète à renfermer un lac de lave en fusion. Il crache quotidiennement des fumées et des cendres, mais depuis mi-novembre 2017, une activité sismique croissante et des changements au niveau du lac de lave (avec des fontaines de lave atteignant jusqu’à 150 mètres de haut) ont été repérés, note les chercheurs au site The Conversation.

6. Le Kilauea: aux États-Unis

© epa

Ce volcan est situé sur l’île hawaïenne de Big Island. Comme l'expliquent les chercheurs sur le site The Conversation, il crache sa lave basaltique de façon presque continue depuis près de 35 ans. Il n’y a donc aucune raison pour que cela s’arrête d'ici les mois à venir. La lave s’échappe de son sommet et du cône volcanique Puʻu ʻOʻo, situé sur son flanc est, pour aller se déverser dans l’océan.

Et c'est sans compter tous les volcans endormis qui peuvent se réveiller à tout moment et nous surprendre... Sur ce, bonnes vacances!

Déjà lu?

Déjà lu?