© H&M

Mais qui a validé ça? H&M lance un pull "le singe le plus cool de la jungle" et c'est un garçon avec la peau noire qui le porte

8 janvier 2018

Gros bad buzz pour H&M. Ils viennent de sortir un pull sur leur site avec l'écriture "coolest monkey in the jungle". Et comme mannequin: un petit garçon avec la peau noire. Mais qu'est-ce qu'il leur est passé par la tête?

H&M est dans la tourmente. La marque a sorti un pull de couleur verte et qui porte l'écriture "Coolest monkey in the jungle" (le singe le plus cool de la jungle). Le hic? C'est un petit garçon avec la peau noire qui le porte. Plutôt de mauvais goût. Dans la gamme, un autre pull à capuche, orange, et qui porte l'écriture "survival expert" (expert en survie) et est porté par un petit garçon à la peau blanche. Mais qu'est-ce qui leur est passé par la tête?

Gros bad buzz sur Twitter

Les internautes se sont directement offusqués de cette photo et ont été nombreux à réagir. Stephanie Yeboah, une mannequin grande taille et influenceuse se demande "qui a eu cette idée brillante". Et son tweet a été partagé plus de 13.000 fois. "Vous ne savez pas que traiter une personne noire de singe a une connotation raciste ?", a-t-elle continué à twitter

H&M s'excuse

Europe 1 à contacté la chaine qui a présenté ses excuses: "Nous présentons nos excuses à quiconque qui a pu être offensé". H&M a également assuré avoir retiré le pull de toutes les chaînes du magasins ainsi que du site Internet.

Malheureusement, ce n'est pas la première fois qu'une marque commet une erreur de ce genre. On se souvient du fameux t-shirt de Zara en 2014. La chaine avait commercialisé un t-shirt pour enfants à rayures avec une étoile brodée au niveau du cœur. L'étoile faisait penser à celle que les Juifs étaient obligés de porter sous Hitler et Zara avait retiré le vêtement de la vente.

Plus récemment, Mango avait commercialisé une chemise avec des motifs qui ressemblaient à des croix gammées. Gros bad buzz également. La chaîne avait présenté ses excuses et le produit avait disparu des rayons.

À croire que les marques ne réfléchissent guère avant de commercialiser un vêtement...

Déjà lu?

Déjà lu?