© EPA

Usain Bolt bientôt footballeur professionnel? Mission impossible pour le champion du sprint et voici pourquoi

8 janvier 2018

Usain Bolt a beau être retraité, il en a pas fini avec le sport. La légende jamaïcaine de l'athlétisme a définitivement dit adieu aux pistes mais il n'a pas raccroché les crampons pour autant. Le triple champion olympique du 100 mètres a confirmé dans une interview qu'il allait faire un essai dans le club de football du Borussia Dortmund dans le but de devenir joueur professionnel. Mais est-ce réellement possible? 

Depuis qu'il est à la retraite, Usain Bolt semble avoir les jambes qui le démangent: il ne peut pas se passer du sport. Après l'athlétisme, le Jamaïcain envisage sérieusement de se mettre au football. C'est ce qu'il a déclaré dans une interview accordée au Sunday Express dimanche. Il a annoncé officiellement qu'il allait passer des tests au Borussia Dortmund en mars prochain. La rumeur courait déjà en novembre 2016, c'est désormais officiel.

"Nous allons effectuer un essai en mars à Dortmund pour savoir ce que je vais faire avec cette carrière (de footballeur). S'ils disent que je suis bon et que j'ai besoin de m'entraîner, je le ferai" a déclaré Bolt qui a pour objectif de rejoindre les rangs de Manchester United, son club de cœur. C'est bien beau tout ça, mais est-ce réellement possible? Est-ce qu'un champion peut passer d'un sport à l'autre d'un claquement de doigt et de réussir sa reconversion?

Physiquement c'est ok, techniquement par contre...

On a rarement vu Usain Bolt fouler les terrains de football. Mais en décembre 2016, le triple champion olympique du 100 mètres participait à un entrainement dans le tout petit club français de Saint-Jean-Beaulieu (voir vidéo ci-contre). Ses partenaires d'entrainements donnaient alors leurs impressions: "Sans surprise, sa vitesse est son point fort" déclarait Maxime Silvestri, joueur de Saint-Jean-Beaulieu avant de continuer "Son placement était correct, il a un bon pied gauche, un super jeu de tête, il court très vite et dispose d’une vraie puissance qui pourrait lui être utile en pointe, dans la profondeur."

Par contre ça se gâte quand il s'agit de titiller le ballon: "Dans les contrôles et les passes, c’était plus dur. Ses frappes, aussi, partaient assez souvent à côté." D'ailleurs, Maxime Silvestri n'était pas tendre quand il évoquait une possible carrière de "la Foudre" de l'athlétisme: "Cela ne s’improvise pas de devenir professionnel (...) ça va être compliqué car il n’est plus tout jeune (31 ans), et il va lui falloir progresser très vite sur pas mal de points. Je pense que ça fait tard..."

"Un gars rapide comme Bolt n'a pas d'intérêt dans le foot"

Pour avoir un autre avis, newsmonkey a contacté Gilles Goetghebuer, spécialiste du sport et rédacteur en chef de Sciences et Vie et de Zapotek et il ne croit pas du tout en la réussite de Bolt dans le foot. Il s'explique: "Un gars rapide comme Bolt n'a pas vraiment d'intérêt au foot. La force de joueurs comme Cristiano Ronaldo et Eden Hazard, c'est leur explosivité dans les 2-3 premiers mètres. Or Bolt était loin d'avoir le meilleur départ en sprint."

Il prend l'exemple d'une action spectaculaire de Cristiano Ronaldo, traversant tout le terrain en moins de 11 secondes (voir vidéo ci-contre): "Dans cette même situation, Bolt aurait eu quelques mètres d'avance sur Cristiano Ronaldo. Mais toute cette avance, il l'aurait probablement perdue à cause d'un mauvais contrôle ou d'un placement qui ne lui permettait pas de reprendre correctement le ballon."

Le problème pour Bolt, c'est que les efforts de l'athlétisme sont complètement différents de ceux du foot: "Bolt faisait un effort de 10 secondes avec une récupération de plusieurs heures voir plusieurs jours. Ici il va devoir courir non stop pendant 90 minutes. Il va devoir accélérer, ralentir, réaccélerer le tout avec des appuis complètements différents, pas sur qu'il puisse gérer tout ça sur un match complet. Ce n'est pas un hasard si un joueur de foot court complètement différemment qu'un athlète, il ne doit pas juste penser à aller le plus vite possible."

Coup marketing

Tu l'as compris, Gilles Goetghebuer est loin d'être convaincu. Pour lui, il ne s'agit que d'un gros coup marketing de Dortmund. Qu'importe si le président du club avait assuré en 2016 que c'était très sérieux. C'est qu'il est difficile de trouver un sportif ayant réussi sa reconversion dans un autre sport. Michael Jordan n'avait pas laissé un souvenir impérissable au baseball quand il avait arrêté sa carrière de basketteur. Par contre, le vainqueur du Tour de France 2006, Óscar Peirero était parvenu à intégrer l'équipe de Coruxo, un club de football de troisième division espagnole.

C'est sans doute cet exemple qui peut motiver Usain Bolt qui y croit dur comme fer. La preuve, il assure avoir contacté Sir Alex Ferguson, ancien coach de Manchester United: "J'ai parlé avec Alex Ferguson et je lui ai demandé de glisser un mot favorable pour moi. Il m'a dit que si je suis en forme et prêt, il verrait ce qu'il peut faire pour moi."

"Je pense que j'ai ma chance, je regarde beaucoup de matchs et j'apprends en regardant. Avec de l'entrainement, ça peut le faire", assure Bolt. "Ça va être difficile mais si je pouvais gagner la Ligue des Champions, cela dépasserait tout ce que j'ai déjà accompli en athlétisme."

On en saura plus en mars, quand Bolt passera ses test à Dortmund. En attendant, tu peux toujours essayer de lui faire gagner la Ligue des Champions en jouant à PES 2018, jeu où la star jamaïcaine est modélisée et jouable. Quelque chose nous dit que c'est le seul moyen pour lui d'y arriver.

Déjà lu?

Déjà lu?