© Epa

Premier dégel olympique entre les deux Corées: le Nord va envoyer une équipe aux Jeux olympiques de Pyeongchang

9 janvier 2018

La rencontre tant attendue entre la Corée du Nord et la Corée du Sud concernant les Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang s'est faite ce matin à 10h (heure locale). Les pourparlers ont déjà conclu que la Corée du Nord enverrait une délégation aux JO qui se tiendront sur la péninsule du sud. Cette réunion devrait également permettre d'apaiser certaines tensions.

Ce mardi est un jour historique pour la Corée qui vient d'entamer les premières discussions officielles entre Pyongyang et Séoul depuis deux ans. La rencontre se tient dans la zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule, à Panmunjom, village frontalier où fut signé le cessez-le-feu de la guerre de Corée en 1953, depuis ce matin 10h (2h du matin heure belge). Ils ont d'ailleurs été accueillis par un certain nombre de Sud-Coréens qui n'ont pas manqué de sortir les drapeaux, y compris ceux d'une Corée réunifiée.

Vers une amélioration des relations inter-coréennes?

La discussion portera principalement sur la participation de la Corée du Nord aux Jeux olympiques, qui se tiendront du 9 au 25 février prochain en Corée du Sud. Mais au-delà du cadre sportif, les deux Corées en profiteront pour mettre d'autres sujets sur la table, notamment "la question de l'amélioration des relations intercoréennes", comme l'avait annoncé le porte-parole du ministère sud-coréen de l'Unification, Baek Tae-Hyun. Reste à voir si la tension qui règne entre les deux voisins ennemis, largement exacerbée par les programmes nucléaires poursuivis par Pyongyang, arrivera à s'apaiser.

La Corée du Nord enverra bel et bien une équipe aux JO

La partie nord-coréenne a proposé de dépêcher une délégation de haut niveau, Comité national olympique, délégation, athlètes, supporteurs, artistes, observateurs, équipe de démonstration de taekwondo et journalistes" aux JO d'hiver de Pyeongchang, a déclaré à la presse le ministre adjoint sud-coréen à l'Unification Chun Hae-Sung.

Toujours d'après lui, Séoul aurait également appelé à des pourparlers militaires avec la Corée du Nord. À en croire la volonté de Séoul, les athlètes des deux Corées devront marcher ensemble lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques, mais la Corée du Nord n'a pas encore répondu favorablement à cette proposition.

Il s'agirait d'un bel effort puisque la dernière fois que les deux pays ont défilé ensemble sous le drapeau de la péninsule coréenne, c'était lors des JO de 2006, soit dix ans plus tôt.

Déjà lu?

Déjà lu?