Image d'illustration.

© Getty images

Une batterie d'iPhone est partie en fumée dans un Apple Store de Zurich: 8 personnes ont été blessées

10 janvier 2018

Un Apple Store du centre de Zurich en Suisse a dû être entièrement évacué ce mardi matin. À cause d'une batterie d'iPhone qui a surchauffé, huit personnes ont même été blessées. Heureusement, aucune n'a dû être hospitalisée. Mais l'histoire rappelle étrangement le cas du Samsung Galaxy Note 7.

Grosse frayeur ce mardi matin dans le centre de Zurich. Une épaisse fumée s'est répandue dans l'Apple Store Bahnhofstrasse, situé près de la gare centrale de la ville suisse. Le bilan n'est pas joyeux: huit personnes ont été blessées et tous les clients et employés qui se trouvaient dans le magasin - environ 50 - ont été priés de sortir.

En cause? Un simple iPhone, ou plutôt sa "batterie en surchauffe", indique la police municipale dans un communiqué posté sur son site internet. Selon son rapport, un client est entré en toute précipitation dans l'Apple Store avec la batterie de son iPhone 6S Plus brûlante. Un vendeur sur place l'a donc rapidement pris en charge, mais en tentant de retirer la batterie, il a été "légèrement brûlé" aux mains. De même, sept autres personnes ont dû recevoir des soins sur place. D'après 20 Minuten, l'édition suisse de 20 Minutes, la police et les pompiers ont carrément dû intervenir.

Après Samsung, Apple?

Heureusement, les dégâts ont pu être limités grâce à la réaction rapide des employés sur place. "Le personnel a bien réagi en saupoudrant du sable de quartz sur la batterie surchauffée, de sorte que la fumée a pu être contenue puis aspirée par la ventilation", spécifie la police. Désormais, l'iPhone et sa batterie sont entre les mains des experts de l'Institut médico-légal Forensique de Zurich, lesquels doivent encore déterminer les causes de cette surchauffe anormale.

Tiens tiens, cette histoire rappelle étrangement le cas du Samsung Galaxy Note 7. Après de nombreuses plaintes de surchauffe, incendie voire explosion, Samsung avait dû rappeler, en 2016, 2,5 millions de smartphones (96 % de ses ventes), pour finalement mettre un terme définitif à la commercialisation du modèle. Heureusement pour Apple, ce ne semble être ici qu'un cas isolé.

Mais tout de même, après avoir reconnu récemment avoir ralenti volontairement la puissance de ses iPhones 6, 6S, SE et même 7 dans les dernières mises à jour d'iOS, le groupe n'avait pas besoin de cette affaire pour son image...

Déjà lu?

Déjà lu?