© epa

"Continue comme ça!": Bart De Wever a mis en vedette Theo Francken à la réception du Nouvel An de la N-VA

14 janvier 2018

Le président de la N-VA est clair sur ce point: il est à 100 % derrière son secrétaire d'État à l'Asile et à la Migration, Theo Francken. Bart De Wever l'a d'ailleurs grandement mis en avant ce samedi soir lors de la réception du Nouvel An de son parti. Il assure même que Theo Francken permet de doper le nombre de membres affiliés à la N-VA.

En pleine polémique autour de l'affaire des migrants soudanais, qui met le gouvernement fédéral plus que dans l'embarras, le président de la N-VA Bart De Wever a réaffirmé tout son soutien envers son poulain Theo Francken. Après avoir menacé il y a quelques jours de plonger la Belgique dans une crise politique en cas de démission de son secrétaire d'État du gouvernement.

"Certains ne résistent pas à la tentation de laisser toutes les portes et fenêtres ouvertes. Ce sont les mêmes qui se clament d’une supériorité morale, qui n’est en fait rien d’autre qu’une absence de responsabilité pour l’intérêt général", a ainsi déclaré le président de la N-VA lors de la réception annuelle du Nouvel An des partis flamands, qui s'est tenue à Anvers ce samedi soir. Des propos relayés par Belga.

Et de poursuivre sur sa lancée: "Ce sont les mêmes qui s’en prennent à ceux qui essayent justement de mettre en place des règles en pensant à cet intérêt général. Il y a quelqu’un dans cette salle qui peut parler de ça sereinement. Heureusement, c’est un gars bien qui est membre d’un parti fort. Et je pense donc que je parle au nom de tous lorsque je dis: continue comme ça Theo!"

"600 nouveaux membres en 12 jours"

En plus de lui jeter des fleurs, le président des nationalistes flamands a assuré que Theo Francken, et la controverse autour de sa politique migratoire, permet de doper le nombre de membres affiliés au parti. "Depuis le 1er janvier, le parti a grandi, avec près de 600 nouveaux membres", a-t-il affirmé. "600 en 12 jours, nous n'avions jamais réalisé cela auparavant", s'est-il réjoui avant de faire semblant de se demander "mais comment cela se fait-il?"

Mais parallèlement, Bart De Wever a ajouté que son parti "rejette le racisme et la naïveté". "Chez nous, il y a des règles de la maison. Celui qui ne les connaît pas encore, nous l’aidons volontiers et avec générosité à les apprendre", a-t-il souligné.

"Theo! Theo! Theo!"

À la fin de la soirée, la salle bondée a scandé le nom de Theo pendant plusieurs minutes, en attestent les quelques vidéos qui circulent sur Twitter. Il y avait également de longues files pour obtenir un selfie aux côtés du secrétaire d'État.

Naturellement, Theo Francken s’est dit très heureux du soutien de son parti, précise Belga. En outre, il est revenu sur l’entretien qu’il a eu vendredi avec le Premier ministre. Cette rencontre s'est, d'après lui, "bien déroulée", mais Charles Michel et lui ont convenu de "garder le contenu confidentiel". Quoi qu'il en soit, il semble toujours avoir le Premier derrière lui.

Déjà lu?

Déjà lu?