© YouTube Zebotta

Après avoir traversé l'Europe grâce à Tinder, ce Youtubeur belge veut se taper la Nouvelle-Zélande

17 janvier 2018

Zebotta est l'inventeur du Tindersurfing. Un concept qui consiste à voyager et se trouver un endroit où pieuter via Tinder. Après un tour d'Europe, ce YouTubeur belge veut maintenant s'attaquer à la Nouvelle-Zélande et aux États-Unis.

Le Tindersurfing, c'est comme le couchsurfing. Sauf qu'au lieu de dormir sur le sofa de ton hôte, tu dors avec elle/lui dans son lit. Anthony Botta, Zebotta sur YouTube, a tenté l'aventure et ça ne s'est pas trop mal passé. Depuis six mois, le Youtubeur belge a traversé une vingtaine de villes dans huit pays d'Europe. Ce qui lui a permis de rencontrer des dizaines de femmes.

Ses vidéos le montrent en train de boire des verres à Leuven, prendre le soleil à Hasselt, délirer à Berlin, tremper dans des soirées mousse en Hongrie... toujours avec son hôte rencontrée grâce çà l'application Tinder. Après avoir dormi dans une multitude de lits différents - dodo qui n'était pas toujours accompagné de sexe, précise le Tindersurfer à HLN -, Zebotta veut continuer son périple par delà les océans. Au programme, la Nouvelle-Zélande, l'Australie et peut-être les États-Unis.

Sexe pur

"Je pense que les filles en Nouvelle-Zélande sont plus ouvertes à mon approche que celles en Europe", explique Botta à HLN. "Aux États-Unis, et probablement en Australie et en Nouvelle-Zélande, tu peux boire un café au milieu de la journée avec ton Tinderdate. En Europe, [Tinder] a une connotation plus négative et il s'agit plus de sexe pur. "

"J'ai vraiment hâte d'y être, car pour moi, la Nouvelle-Zélande est l'endroit où j'ai toujours voulu aller. Enfant, je rêvais déjà d'aller à l'autre bout du monde", confie Botta, qui espère partir le plus tôt possible. Et effectivement, c'est une façon économique de voyager. Fallait oser y penser.

Zebotta en compagnie de la championne de MMA Karolina Kowalkiewicz

Déjà lu?

Déjà lu?