© epa

La cuisine française perd sa plus grande étoile: Paul Bocuse est mort à l'âge de 91 ans

20 janvier 2018

"Le pape de la gastronomie", "Le cuisinier du siècle", nombreux sont les surnoms de Paul Bocuse, grand chef parmis les grands chefs. Le cuisinier originaire du Rhône nous a quittés à l'âge de 91 ans. 

Issu d'une longue lignée de cuisiniers, Paul Bocuse a tout eu, tout connu: toutes les toges et les étoiles qu'un grand chef peut un jour espérer gagner. Surnommé le "Pape de la gastronomie", il a été officiellement désigné "Cuisinier du siècle (20e)" par Gault-et-Millau.

C'est le ministre de l'Intérieur en personne, Gérard Collomb, qui l'a annoncé via Twitter: "Monsieur Paul" nous a quittés à l'âge de 91 ans.

Paul Bocuse était connu pour ses coups de gueule culinaires, mais aussi pour son humour. Homme aux multiples conquêtes, il se présentait comme trigame, ayant réussi à faire cohabiter trois femmes près de lui. Il avait tout d'un patriarche sans pour autant éviter les écarts de conduite.

Un empire

Travailleur et formateur, Paul Bocuse, coq tatoué sur le bras gauche, a bâti un empire à travers le monde avec ses restaurants, ses brasseries, son complexe en Floride ou encore ses nombreux livres et produits dérivés. On lui doit aussi le Concours international du Bocuse d'or, le Graal de la gastronomie.

Il a révolutionné la cuisine en mettant le chef au centre de l'attention. Fini l'arrière-salle, le chef est maintenant la propre vedette de son restaurant. Inventif dans ses plats, Paul Bocuse a aussi pris soin à remettre la vaisselle en avant: assiettes, verrerie, nappage, décoration, tout est méticuleusement soigné, préparé. C'est aussi lui qui va mettre au goût du jour le fait de saluer sa salle en fin de repas.

Plus récemment, il a été invité sur l'émission Top Chef en 2013 au plus grand bonheur (et stress) des candidats.

Déjà lu?

Déjà lu?