"Leur b*** prend le contrôle": cette pub avec des pénis vivants remplit son rôle de sensibiliser au harcèlement sexuel

26 janvier 2018

Aurait-on trouvé la pub parfaite pour sensibiliser à la question du harcèlement sexuel? Peut-être! L'application HandsAway qui aide les femmes à lutter contre les agressions masculines a sorti un nouveau spot de sensibilisation mettant un scène des pénis vivants et le résultat est plutôt marquant. 

"C'est leur bite qui prend le contrôle", "tout ce qu'il méritait, c'est que j'écrase ses couilles avec mes talons": c'est ce genre de témoignages que l'on peut découvrir dans le tout nouveau spot de sensibilisation de l'application HandsAway. Ce spot un peu spécial met en scène des pénis vivants, sous fond de témoignages chocs de plusieurs femmes. Le but: sensibiliser aux harcèlements et agressions sexuels.

La vidéo peut "choquer un public non-averti" peut-on lire au début de la vidéo. Même si le début du spot ne montre que des images d'une soirée; ça se gâte quand les pénis des hommes présents se mettent à quitter leur propriétaire pour pénétrer tout ce qu'ils croisent. Les témoignages font écho à ce que l'on voit à l'écran: "Pour certains, on est plus qu'un objet clairement", "juste un trou, un aspirateur à bite comme ils disent". Plus la vidéo avance, plus les témoignages sont choquants.

En toute fin de vidéo on peut lire: "82% des Françaises ont subi le harcèlement de rue avant leurs 17 ans. Continuons à dénoncer les agissements de cette minorité d'hommes dont sont victimes une majorité de femmes."

HandsAway, une application destinée aux femmes

Comme expliqué ci-dessus, HandsAway est une application qui a pour but d'aider les femmes à lutter contre le harcèlement et les agressions sexuelles. Lancée en octobre 2016 d'abord en France puis en Belgique, elle permet aux femmes d'alerter, de témoigner et d'échanger autour des agressions sexistes. Elle marche grâce à une fonctionnalité d'alerte: une femme peut signaler une agression en expliquant sa nature et le lieu où elle s'est déroulée. Les utilisateurs de l'appli peuvent alors échanger et interagir avec la victime pour l'aider. "C’est un exutoire qui apporte du réconfort. C’est très important" explique Alma, la créatrice de l'appli, pour 20 Minutes.

L'application oriente aussi les victimes vers des associations, des numéros d'écoute et des lieux où elles pourront porter plainte si elles le désirent. "En tant que victime, on ne se sent absolument pas légitime à déposer plainte", regrette cependant Alma. Mais avec ce nouveau spot, peut-être qu'Alma et son équipe parviendront à faire changer les mentalités et à pousser les victimes d'agression à réellement porter plainte et ainsi punir les agresseurs. En tout cas, l'initiative est on ne peut plus louable.

Tu peux regarder le fameux spot en question ci-dessous

Déjà lu?

Déjà lu?