Image d'illustration.

© iStock

Une "super Lune bleue de sang" apparaîtra bientôt dans le ciel, ce qui n'était plus arrivé depuis 35 ans

28 janvier 2018

Prépare-toi, une "super Lune bleue de sang" apparaîtra dans le ciel le 31 janvier très tôt le matin. Il s'agit d'un phénomène céleste assez rare qui combine une pleine Lune "bleue", une super Lune et une éclipse totale lunaire. La Lune aura alors l'air plus grande, plus brillante, voire rougeâtre. Hélas, ce phénomène ne sera visible que sur les continents américain et asiatique, mais tu pourras tout de même le suivre en direct. On t'explique tout.

À peine un mois après la première super Lune de l'année 2018, le ciel nous ravit encore. Si tu es un grand fan d'astronomie, il y a un rendez-vous céleste que tu peux d'ores et déjà inscrire dans ton agenda: le 31 janvier. Car ce mercredi, tu auras la chance d'observer ce que les astronomes appellent la "super Lune bleue de sang".

Qu'est-ce que cela signifie? Tout d'abord, l'expression "Lune bleue" désigne une deuxième pleine Lune en un mois, événement qui se produit en moyenne tous les deux ans et demi, indique la Nasa sur son site internet. Dans de rares cas, la Lune peut réellement se teinter de bleu lorsque des éruptions volcaniques, des incendies de forêt ou des tempêtes de poussière projettent des fines particules dans l'atmosphère.

Une Lune plus grande, plus brillante et rougeâtre

Ensuite, au moment de cette pleine Lune "bleue" se produira une éclipse lunaire totale. Cela veut dire que la Lune se retrouvera en partie dans le cône d'ombre produit par la Terre, et que le Soleil, la Terre et la Lune seront alignés. Une telle éclipse est aussi surnommée "Lune de sang" car la Lune est en partie éclairée par quelques rayons solaires qui filtrent dans l'atmosphère, lui donnant un aspect rougeâtre ou cuivré. Mais seulement lorsqu'elle se trouve à son "périgée orbital", c'est-à-dire au point le plus proche de la Terre. Le 31 janvier, elle sera ainsi à 359.000 kilomètres de notre planète, soit très près de son périgée qui est de 356.410 kilomètres.

Cela faisait plus de 35 ans que l'on avait plus eu droit à un tel événement qui combine plusieurs phénomènes célestes en un. Le dernier s'était produit le 30 décembre 1982 et avait été visible en Europe, en Afrique et dans l'ouest de l'Asie.

Si les conditions météorologiques sont réunies mercredi, la pleine Lune pourra apparaître, à son périgée orbital, jusqu'à 14 % plus grande et 30 % plus brillante qu'en temps normal. "Nous pourrons voir, pendant l'éclipse, les reflets sur la surface lunaire de tous les levers et couchers de soleil sur la Terre", précise à l'AFP Sarah Noble, une scientifique de la Nasa.

Phénomène retransmis en direct

La seule mauvaise nouvelle: cette "super Lune bleue de sang" ne devrait pas être visible depuis l'Europe, hélas. Elle sera seulement observable en Asie, dans l'océan Pacifique, en Russie, aux États-Unis et au Canada (particulièrement à l'ouest), un peu avant 6 heures du matin, heure locale.

Si tu vis en Belgique ou en France, tu as deux possibilités: soit tu suis l'événement retransmis en direct sur le site de la Nasa ici, soit tu attends la prochaine "Super Lune bleue de sang". Mais attention, elle n'est pas prévue avant le 31 janvier 2037.

Petit aperçu de la "super Lune bleue de sang"

Déjà lu?

Déjà lu?