© iStock

À ne jamais tester: voilà ce qu'il se passerait si la porte ou la fenêtre de l'avion s'ouvrait en plein vol

28 janvier 2018

Dans tes plus grands moments d'angoisse en plein vol, tu t'es peut-être déjà posé la question: qu'est-ce qu'il se passerait si l'une des portes ou des fenêtres de l'avion venait à s'ouvrir? Le site canadien AsapSCIENCE y a pensé justement aussi et t'explique tout en pratique dans une petite vidéo vraiment bien foutue.

Lorsque tu prends l'avion, c'est toujours la même rengaine avant le décollage: les hôtesses de l'air t'expliquent comment attacher ta ceinture et dégainer le masque à oxygène en cas de problème, te listent une série de mesures de sécurité importantes et te montrent également où se trouvent les issues de secours dans l'appareil. Alors t'es-tu peut-être un jour, dans tes rêves (ou cauchemars?) les plus fous, demandé ce qu'il se passerait si ces fameuses issues venaient à s'ouvrir en plein vol.

Sache tout d'abord que la probabilité pour que les portes de l'avion explosent est vraiment infime, puisqu'elles sont fermées par une série de verrous électroniques et mécaniques seulement accessibles depuis le cockpit. Mais si cela venait à se produire, les choses ne se passeraient pas exactement comme dans le premier épisode de la série Lost. Pour faire court et trash, il n'y aurait certainement aucun survivant. C'est en tout cas ce qu'explique le site canadien de vulgarisation scientifique, AsapSCIENCE, dans une vidéo récemment postée sur sa chaîne YouTube.

Différence de pression mortelle

En effet, la pression exercée à l'intérieur de l'avion est la même que si tu te trouvais entre 8.000 et 10.000 pieds (2.500 mètres à 3.000 mètres) au-dessus du niveau de la mer. Mais la pression à l'extérieur de l'avion est, elle, moins importante puisque les pilotes volent en moyenne entre 30.000 et 45.000 pieds (9.000 à 14.000 mètres) au-dessus du sol. Et plus ils montent en altitude, plus la pression diminue (à cause de l'effet gravitationnel sur les molécules d'air), mais la pression en cabine reste, elle, constante pendant toute la durée du vol.

Si une porte venait à s'ouvrir en plein vol, l'intérieur de l'avion se dépressuriserait en moins de 0,5 seconde. Tous les objets et personnes qui ne sont pas solidement accrochés seraient alors immédiatement éjectés vers la porte de sortie, à cause de cette différence subite et forte de pression entre l'intérieur et l'extérieur.

Risque d'explosion et d'hypoxie

Outre le risque d'explosion de l'avion, les êtres humains à l'intérieur pourraient souffrir rapidement d'hypoxie, une sorte d'asphyxie causée par l'insuffisance d'oxygène dans l'air. À ce moment-là, tu as seulement 18 secondes, en moyenne, pour attraper ton masque à oxygène, si tu ne veux pas avoir des nausées, étourdissements, pertes de conscience... voire mourir brutalement.

Mais la réserve d'oxygène à bord n'est pas un puits sans fond. D'après AsapSCIENCE, les masques se vident en dix minutes en moyenne, juste le temps qu'il faut au pilote pour faire redescendre l'avion à l'altitude de 8.000 à 10.000 pieds qui rééquilibrera la différence entre la pression extérieure et intérieure de l'avion et te permettra à nouveau de respirer normalement. Encore faut-il qu'il soit très réactif et prenne la bonne décision au bon moment.

Mais ne flippe surtout pas, on répète qu'un tel incident n'arrive que très très très rarement. Pour te donner une petit comparaison, ouvrir la porte d'un avion manuellement reviendrait à faire bouger trois éléphants adultes en même temps. De même, il est presque impensable que les fenêtres de l'avion explosent, puisqu'elles sont composées de six couches de différents types de polymères blindés et extrêmement résistants. Tu peux donc souffler: c'est presque impossible!

Tu peux regarder la vidéo en entier ici:

Déjà lu?

Déjà lu?