© epa

Trump VS FBI: quel est le vrai but de cette note qu'il a déclassifiée?

3 février 2018

Il l'avait dit, il l'a fait. Donald Trump a déclassifié une note confidentielle écrite à l'époque par un parlementaire républicain, Nunes. Qu'y a-t-il d'important dans cette note? Il s'agit d'une critique de l'attitude du FBI dans son enquête sur les élections présidentielles de novembre 2016. Mais au final que dévoile vraiment cette note? Accable-t-elle oui ou non Hillary Clinton? 

Ça ne fait que commencer! Donald Trump a clairement décidé de mener une guerre contre le FBI et son enquête sur les élections présidentielles de 2016. Cela faisait quelques jours que Trump avait annoncé qu'il comptait déclassifier un document controversé, une note rédigée par un parlementaire.

Dans cette note, selon le président américain, la preuve que le FBI et le département de Justice auraient abusé de leur pouvoir pour ordonner la surveillance d'un conseiller de Trump pendant la campagne, dans le cadre de l'enquête sur l'ingérence (présumée) de la Russie. Pour lire la note en question, rendez-vous sur le site du Washington Post.

Seulement, il y a deux problèmes: la publication de cette note est une déclaration de guerre au FBI, en plus l'auteur de cette note est un parlementaire républicain très controversé: Devin Nunes.

En tout cas, l'affaire ne fait vraiment pas rire Donald Trump. "Le Congrès fera ce qu'il doit faire. Mais je pense que ce qui se passe dans notre pays est une véritable honte... De nombreuses personnes devraient avoir honte" a-t-il lancé depuis le Bureau ovale.

Mais que contient cette note?

Le document est surtout concentré sur les écoutes réalisées par le FBI lors de la campagne électorale sur Carter Page, un des conseillers de Donald Trump. Cela faisait depuis 2014 que le FBI surveillait le business man, car il soupçonnait que l'homme ait été approché pour être recruté comme espion russe.

Page est connu également pour son implication dans un autre dossier, celui de Christopher Steele. Ce dernier est un ancien espion britannique embauché par Fusion GPS, une agence payée par la campagne d'Hillary Clinton pour récolter des infos sur les activités de Trump en Russie. Le FBI aurait voulu continuer à mettre sur écoute Carter Page en 2016, au moment des élections présidentielles. Or, aux États-Unis, mettre sur écoute un citoyen américain est soumis à des règles très strictes. Il faut aller devant le tribunal FISA pour en avoir la permission. Selon la note douteuse de Nunes, le FBI aurait utilisé l'affaire Steele pour convaincre le juge, sans mentionner que les écoutes réalisées par Steele avaient été payées par la campagne de Clinton.

Saper Mueller

Apparemment, Page aurait été mis sur écoute donc bien avant les élections américaines, ce qui remet en cause le fait que Donald Trump pense que le but était de la faire tomber, lui. Mais le but pour les Républicains (et Trump) est clairement d'utiliser ce mémo pour saper toute l'enquête du procureur spécial Mueller et le décrédibiliser aux yeux de l'opinion publique. Pour eux, il s'agit encore d'une preuve que tout ceci n'est qu'une conspiration pour faire tomber Trump. Ils veulent dénoncer les abus du FBI et disent avoir des arguments importants.

Déjà lu?

Déjà lu?