© iStock

Tu risques de payer plus: les amendes pour infraction de stationnement vont être augmentées de 5%

4 février 2018

Les amendes pour mauvais stationnement vont actuellement de 55 à 110 euros. Mais le ministre fédéral de la Mobilité François Bellot (MR) a décidé de les augmenter de 5%. Ce qui devrait donner des sanctions allant de 58 euros à 116 euros.

Cette augmentation concerne les sanctions administratives communales (SAC) relatives au stationnement sur des zones interdites. Le ministre fédéral de la Mobilité François Bellot (MR) a pris cette décision pour être en phase avec le système de perceptions immédiates des amendes routières. Ces dernières ont été augmentées en mai 2017.

Les mauvais stationnements visés sont ceux qui sont considérés comme des infractions du premier ou du second degré. Les amendes pour ces infractions varient actuellement entre 55 (1er degré) et 110 euros (2ème degré). Elles devraient augmenter de 5%, soit passer à 58 euros et 116 euros.

Avant l'été 2018

Tu entres dans cette catégorie lorsque tu te gares dans un accès interdit dans les deux sens, dans une zone piétonne, sur l'autoroute ou un endroit potentiellement dangereux pour les autres usagers de la route. Rappelons qu'un mauvais stationnement peut mener à une interdiction de conduire et qu'en cas de récidive, les amendes sont doublées.

Le changement tarifaire n'est pas encore passé en application mais le ministre Bellot a déclaré qu'un arrêté royal allait bientôt tomber. La décision a déjà été adoptée par le Conseil des ministres, explique Belga, et elle est maintenant étudiée par les régions. Le ministre espère que le changement sera effectif avant la fin du premier semestre de cette année, soit avant l'été.

Rétribution, SAC ou perception immédiate?

Attention à ne pas confondre. Les SAC dont il est question ici n'ont rien à voir avec les parking impayés, les stationnements sans ticket dans une zone payante ou encore l'oubli de mettre son disque de stationnement. Pour ces dernier cas de figure, la gestion des parkings se fait par l’entremise d’une société privée et c'est cette dernière qui vient te réclamer 20 à 30 euros (selon les communes). On parle alors de rétribution de stationnement.

Les SAC sont des amendes administratives qui peuvent t'être infligées par un policier ou un agent communal. Tu peux en recevoir une pour avoir pissé sur la voie publique ou pour avoir utilisé ta tondeuse à gazon un dimanche. Dans le cadre du stationnement, elles sont constatées à l'aide d'un appareil automatique et tu les retrouves sous forme de PV sur ton pare-brise ou dans ta boîte aux lettres.

Puis, il y a les perceptions immédiates, augmentées en mai 2017. Soit celle que tu paies sur le moment, juste après que le policier t'ait arrêté. Ces perceptions sont obligatoires pour ceux qui n'ont pas de domicile en Belgique et ceux qui roulent bourrés (au-dessus de 0,2g). Attention, si tu ne les paies pas rapidement, le parquet peut te proposer une transaction dont le montant est plus élevé.

Déjà lu?

Déjà lu?