© iStock

Ne stresse plus: il existe désormais un site spécial qui t'explique tout sur le permis de conduire théorique et pratique

5 février 2018

Bonne nouvelle! Les autorités wallonnes en charge de la formation à la conduite ont décidé d'ouvrir un tout nouveau site internet spécialement conçu pour répondre à toutes tes questions et inquiétudes. C'est donc aussi l'occasion de rappeler tous les changements à venir pour obtenir ton permis de conduire.

Cette année, de grosses révolutions sont à prévoir pour passer le permis de conduire en Wallonie, suite au transfert de cette compétence aux Régions dans le cadre de la 6e réforme de l’État. Après les nouvelles règles autour de l'examen théorique, dont leur application depuis le 1er janvier ont entraîné une cohue ingérable dans les centres d'auto-école wallons et même bruxellois, l'épreuve pratique subira, elle aussi, un gros lifting dès le 1er juillet. Avec toutes ces nouveautés, il n'est évidemment pas facile de s'y retrouver.

C'est pourquoi un site internet entièrement dédié à informer les futurs candidats vient d'être ouvert, annoncent ce lundi le ministre wallon de la Mobilité Carlo Di Antonio (cdH), l’Agence wallonne pour la Sécurité routière (AWSR) et le Service public de Wallonie dans un communiqué de presse conjoint. C'est donc sur le tout nouveau site monpermisdeconduire.be (ici) que tu pourras trouver toutes les informations essentielles avant de passer ton permis.

Ce site est très clair et s'organise en onglets qui s'adressent à toutes les catégories de citoyens et d'usagers: que tu sois conducteur, futur conducteur et que tu te déplaces à pied, à vélo, en voiture, en taxi, en bateau, en avion, en train ou en bus/tram/métro, tu y trouveras ton bonheur.

Nouveautés à l'examen théorique

En plus d'être précisées en détail sur le site, les nouveautés concernant l’examen théorique sont rappelées dans le communiqué de presse. Depuis le 1er janvier 2018, une faute grave entraîne cinq points de pénalité, donc presque aussi l'échec puisqu'il te faut 41/50 pour réussir. Et si tu fais deux fautes graves, c'est l’échec automatique à l’examen théorique. Qu'entend-t-on par faute grave? Une mauvaise réponse à une question qui concerne la limite de vitesse autorisée ou relative à une infraction du 3ème degré (par exemple, brûler un feu rouge, une priorité de droite, prendre un sens interdit, etc.) ou du 4ème degré (comme faire demi-tour sur l’autoroute).

À partir du 1er juillet, une autre nouveauté débarquera: l'obligation de préciser ton choix de filière (libre ou auto-école) avant d'obtenir ton permis provisoire. Si tu optes pour la filière libre, ton guide et toi-même devrez suivre à l'auto-école un encadrement appelé "rendez-vous pédagogique" d'une durée de trois heures, avant de te voir délivrer le précieux sésame t'autorisant à te lancer sur les routes. En plus d'outils et de conseils sur ta formation, cet encadrement te contraindra à parcourir au moins 1.500 kilomètres avant de présenter l’examen pratique.

Nouveautés à l'examen pratique

En ce qui concerne l'examen pratique, sa réforme en profondeur ne sera d'application qu'au 1er juillet 2018. On t'en a déjà parlé il y a quelques mois, le plus gros changement concernera l'obligation de passer, entre le théorique et le pratique, une mise en situation, et ce quel que soit la filière choisie. Ce "test de perception des risques" se déroulera sur ordinateur, devant des vidéos didactiques, et consistera en une série de questions-réponses (à choix multiples) pour tester tes réflexions en "situation réelle". Plus précisément, il te faudra "indiquer, dans des scènes de circulation courantes, toutes les situations de risques" que tu détectes, précise le communiqué. En plus des 15 euros que coûte l'examen théorique et des 36 euros du pratique, l'ardoise sera donc un peu plus salée puisqu'il te faudra compter encore 15 euros pour passer ce test de perception des risques.

Une nouvelle option sera également possible en filière libre: la conduite libre sans guide. Avant, la conduite non-accompagnée n'était réservée qu'aux personnes ayant suivi 20 heures d'auto-école. Mais à partir du 1er juillet, tout candidat d'au moins 18 ans qui a obtenu un "certificat d'aptitude" (sorte de mini-permis) pourra la prendre. Seul hic, ce certificat d'aptitude coûte encore 60 euros. Si l'on fait les comptes, cela te fait 15 (examen théorique) + 15 (test de perception des risques) + 60 (certificat d'aptitude) + 36 (examen pratique) = 126 euros pour tout passer, en suivant cette formule. Ce qui n'est pas rien.

Enfin, une nouvelle filière s'ouvrira: la "filière auto-école rapide". Celle-ci a été créée dans le but de "répondre à des besoins urgents d’obtenir un permis de conduire, notamment pour l’obtention d’un emploi, tout en garantissant une formation complète et de qualité", explique le communiqué.

Tu l'auras compris, tu disposeras de plus de liberté et de souplesse pour apprendre à conduire, mais ce sont des options qui se payeront tout de même cher.

Déjà lu?

Déjà lu?