© iStock

Méfie-toi des asperges! L'asparagine, contenu dans de nombreux aliments pourrait favoriser le développement du cancer du sein

10 septembre 2018

L'asperge a beau être l'allié minceur par excellence, et un aliment riche en protéines, elle pourrait en revanche favoriser le développement du cancer du sein. Mais ce n'est pas le seul aliment dont les femmes doivent se méfier: les pommes de terre, les noix, les fruits de mers ou encore certaines graines, possèdent également beaucoup d'asparagine, cet acide aminé qui pourrait devenir le pire ennemi des femmes.

Si tu raffoles des asperges, lis bien ceci. Une étude, publiée dans la revue scientifique Nature, révèle que l'asparagine, un acide aminé contenu en grande quantité dans les asperges notamment, pourrait entraîner la propagation du cancer du sein. Les chercheurs révèlent en fait que le régime alimentaire joue un rôle dans la propagation d'un cancer.

L'asparagine, responsable de la propagation du cancer

Pour cela, ils ont utilisé des souris de laboratoire atteintes d'une forme de cancer du sein très agressive. Ils ont soumis ces rongeurs à des doses plus ou moins importantes d'asparagine. Rapidement, les scientifiques ont remarqué que des tumeurs secondaires se développaient dans d'autres organes, alors que les souris soumis à un régime pauvre en asparagine, voyaient ces mêmes tumeurs diminuer. Inspirés par ces résultats, les scientifiques ont ensuite mené l'étude sur l'humain et ont découvert que les tumeurs mammaires étaient celles qui produisaient le plus d'asparagine. Le cancer du sein est d'ailleurs celui qui se développe et se propage le plus rapidement par rapport aux autre types de cellules cancéreuses. Il est aussi celui qui résiste le mieux aux traitements courants et avec un taux de mortalité supérieur à la moyenne. Près d'une femme sur 8 développerait le cancer du sein au cours de sa vie.

Un régime sans asparagine comme traitement?

À la lueur de ces résultats, les patientes atteintes d'un cancer du sein pourraient donc être soumises à un régime pauvre en asparagine. Sauf que quand on sait que cet acide aminé est présent dans une grande partie de notre alimentation, un tel régime serait difficile à suivre.

En effet, on retrouve de l'asparagine dans les aliments riches en protéines animales et végétales, comme: le bœuf, la volaille, les œufs, le poisson, les fruits de mer, les légumineuses, les produits laitiers, le lactosérum. Mais également dans les asperges, les pommes de terre, les noix, les graines, et le soja. Les aliments qui sont faiblement pourvus en asparagine sont essentiellement des fruits et des légumes, souligne l'étude. En raison de l'omniprésence de cet acide aminé dans les aliments, des médicaments qui bloquent son passage dans la circulation sanguine pourraient donc être plus efficaces pour les femmes atteintes du cancer du sein.

Déjà lu?

Déjà lu?