Voilà une autre raison de s'inquiéter pour la couche d'ozone

11 février 2018

La semaine dernière, nous avons appris que dans la partie inférieure de la stratosphère, là où la concentration d'ozone est censé être la plus grande, il diminuait de manière drastique. Une autre étude montre qu'il y a 252 millions d'années, l'amincissement de la couche d'ozone a provoqué une extinction de masse.

L'extinction Permien-Trias était une très grande extinction de masse d'espèces végétales et animales survenue il y a 252 millions d'années, lors de la transition entre les périodes géologiques du Permien et du Trias. Dans l'histoire de la Terre, il y a eu plusieurs extinctions à grande échelle mais l'extinction de masse Permien-Trias est connue comme la plus grande.

95% de toutes les espèces marines et environ 70% des animaux terrestres vertébrés sont morts à la transition Permien/Trias. De plus, c'est la seule fois où les insectes disparaissent à grande échelle; une espèce d'insecte sur trois a disparue pendant l'extinction massive du Permien-Trias.

Plusieurs causes possibles ont été citées par les scientifiques, mais la plus probable est celle des Trapps de Sibérie. La transition Permien-Trias a été caractérisée par une activité volcanique intensive. L'épanchement en surface de ces basaltes de trapp constitue le plus grand événement volcanique des 500 derniers millions d'années et peut avoir suffisamment modifié le climat pour provoquer une extinction massive.

Effet domino

Les éruptions volcaniques en Sibérie ont duré près d'un million d'années. Au cours de ces éruptions, des gaz volcaniques ont été libérés qui ont partiellement détruit la couche d'ozone. Et les chercheurs soupçonnent que ce soit une cause majeure de l'extinction des espèces dans le monde entier.

Cependant, on ne savait toujours pas comment un amincissement de la couche d'ozone pouvait causer la destruction de tant d'organismes. Mais les chercheurs ont maintenant découvert que l'amincissement de la couche d'ozone a probablement rendu les arbres infertiles. Les forêts peuvent avoir partiellement ou complètement disparues en raison d'une augmentation du rayonnement UV. Cela a probablement provoqué un effet domino dans la chaîne alimentaire, provoquant la chute des espèces l'une après l'autre.

Comment?

Les scientifiques fondent leurs conclusions sur une expérience avec des pins. Ils les ont placés dans une pièce et les ont exposés au rayonnement UVB (ultraviolet b) semblable à celui à la fin du Permien. Aucun des arbres n'est mort pendant l'expérience de deux mois, mais ils ont produit du pollen déformé.

Ce qui est encore beaucoup plus troublant, c'est que tous les arbres exposés à plus de rayons UV sont devenus stériles. Leurs pommes de pin se sont ratatinées en quelques jours seulement. Cela signifie que les arbres ne pouvaient plus produire de graines et sont ainsi devenus infertiles de facto.

Contrairement aux structures de graines relativement non protégées des plantes à la fin du Permien, les graines des pins d'aujourd'hui sont protégées contre les prédateurs et l'environnement. Et pourtant ces arbres sont aussi devenus stériles. La probabilité que cela soit arrivé à leurs prédécesseurs il y a 252 millions d'années est donc encore plus grande.

Déjà lu?

Déjà lu?