© EPA

La guerre est déclarée: Laura et David veulent leur part de l'héritage de Johnny Hallyday

12 février 2018

Un peu plus de deux mois après la mort de Johnny Hallyday, son testament va être contesté devant la justice. David et Laura, ses deux enfants les plus âgés, considèrent être lésés par rapport à Laeticia, la dernière femme du chanteur. Et ils semblent déterminés à récupérer de l'argent dans l'histoire.

Après les larmes, voici venu le temps du conflit chez les Hallyday. Johnny, décédé le 6 décembre dernier, avait 4 enfants: David, né de son union avec Sylvie Vartan, Laura, dont la maman est Nathalie Baye, ainsi que Jade et Joy, adoptées avec Laeticia, sa dernière compagne. Et selon les deux premiers, leur papa n'aurait pas été assez généreux avec eux dans son testament.

"Même pas une guitare"

Laura a en effet décidé de contester en justice l'héritage que lui a laissé son père. Ou l'absence d'héritage, plutôt. Et elle peut compter sur le soutien de son demi-frère David, assure l'AFP. Selon eux, Laeticia, leur belle-mère donc, est beaucoup plus avantagée par le testament. Et ça ne passe pas. "J'ai choisi de me battre", annonce Laura dans une lettre ouverte dédiée à son père.

"Laura Smet a découvert avec stupéfaction et douleur le testament de son père Johnny Hallyday, aux termes duquel l’ensemble de son patrimoine et l’ensemble de ses droits d’artiste seraient exclusivement transmis à sa seule épouse Laeticia par l’effet de la loi californienne", ont ainsi fait savoir les avocats de Laura dans un communiqué. Du coup, Laura a décidé de contester ce testament car pour l'instant elle n'a "ni bien matériel, ni prérogative sur son œuvre artistique, ni souvenir, pas une guitare, pas une moto et pas même la pochette signée de la chanson Laura qui lui est dédiée", assure ses avocats.

Selon ses avocats, ce testament est illégal aux yeux de la loi française: tous les enfants de Johnny Hallyday devraient recevoir une part de son imposant héritage. On parle ici d'un star dont les revenus étaient estimés à 16 millions d'euros en 2016, et qui possédaient plusieurs maisons, estimées à des millions d'euros également. C'est dire tout l'enjeu du combat judiciaire qui s'annonce...

Déjà lu?

Déjà lu?