© iStock

En fait, Netflix s'en fout: ils ne t'appelleront pas si tu enchaines 188 épisodes en une semaine

13 février 2018

C'était l'une des informations de ce début de semaine: un utilisateur de Netflix disait avoir été contacté par Netflix. La raison? Il avait enchainé 188 épisodes en une semaine et le service de streaming s'inquiétait pour sa santé. Ce mardi, la plate-forme a assuré qu'il s'agissait d'une fausse information. Autrement dit, tu peux crever sur ton canapé après ton 78ème épisode d'How I Met Your Mother, Netflix ne bougera pas le petit doigt. 

Ce lundi, une information tournait sur à peu près tous les médias, y compris sur newsmonkey: un utilisateur de Netflix assurait avoir été contacté par le service de streaming. Le mec avait enchaîné 188 épisodes en une semaine et la plate-forme s'inquiétait pour sa santé. Sympa, n'est-ce pas? En fait, il s'agissait d'une bonne grosse fake news. Donald Trump likes that.

En effet, Netflix a assuré ce mardi à France Info pour démentir l'information: "Netflix ne contacte jamais ses membres pour interagir avec eux sur leurs habitudes de consommation", déclare le service de streaming. "Nous envoyons parfois des e-mails à nos utilisateurs, mais uniquement pour leur faire part de recommandations de contenus qu'ils pourraient apprécier."

Le Gorafi est passé par là?

L'information provenait à la base du site Pizzabottle qui expliquait que l'utilisateur avait enchainé les 188 épisodes de la série The Office en une semaine. Selon le service presse de Netflix France, l'information pourrait provenir d'un site parodique à la Gorafi. Mais ici, on parle de l'homologue anglais The Onion. Ce journal parodique britannique balançait en 2013 qu'un utilisateur avait été contacté par Netflix après avoir "binge watcher" Sons of Anarchy. Fake news, fake news everywhere...

Déjà lu?

Déjà lu?