© Instagram

Mamie Rock, la grand-mère à la tête du business de Johnny Hallyday et qui a semé la pagaille dans l'héritage du rockeur

14 février 2018

Mamie Rock, c'est le surnom de la grand-mère paternelle de Laeticia Hallyday. Et si les questions de l'héritage de Johnny font couler beaucoup d'encre ces derniers jours, on apprend aujourd'hui que Mamie Rock y serait peut-être pour quelque chose dans cette affaire. En tout cas, elle était omniprésente dans la vie de la rock-star et ça ne semble pas être un hasard!

Élyette Boudou, celle que Johnny Hallyday surnommait affectueusement Mamie Rock, n'est autre que la grand-mère paternelle de Laeticia Hallyday. Si elle était très présente dans la vie du couple, elle y avait aussi un rôle primordial depuis 2012: elle était devenue la gérante de cinq sociétés françaises créées par le rockeur.

Pourtant, à 79 ans, elle n’avait aucune expérience dans le domaine et n'avait jamais rien géré mis à part un petit commerce près du cap d’Agde dans le sud de la France. Mais si l'octogénaire a réussi à se retrouver à la tête du business Hallyday, c'est grâce à Laeticia, sa petite-fille.

Mamy Rock, omniprésente chez les Hallyday

Lors de la mort du mari d'Élyette Boudou, en 2010, Laeticia et Johnny inviteront cette dernière à s'installer chez eux. Elle disposera de sa propre chambre dans chacune des résidences du couple et bien vite les accompagnera dans leurs déplacements.

Mais ce n'est qu'en 2012 que Mamie Rock prendra tout doucement le contrôle des affaires. Elle occupera le poste numéro 1 des sociétés Mamour SARL, Pimiento Music, Navajo EURL et de SCI SLJ, avant de devenir, en 2015, la présidente de l'entreprise Artistes et Promotion. Derrière ces sociétés, on y retrouve toute la gestion des concerts et tournées du chanteur, des droits d'auteur, des produits dérivés et même de l'immobilier. Johnny Hallyday était une machine à cash et Mamie Rock gérait ses milliers d'euros.

Une stratégie menée par Laeticia?

Aujourd'hui, sa place privilégiée ne semble plus être un hasard. Il semblerait même que tout cela ne soit que l'aboutissement de la stratégie de Laeticia Hallyday, selon la plupart des médias français. Grâce à elle, l'épouse du chanteur a pu hériter de la villa de Marnes-la-Coquette sans même attendre la lecture du testament.

Il s'agit en effet d'un bien immobilier détenu par la société SCI, dont Mamie Rock est présidente. Laeticia semble avoir tout fait ces dernières années pour mettre la main sur les revenus de Johnny, il aurait donc été étonnant qu'elle laisse filer l'héritage de son défunt mari. Surtout que dans la version précédente de son testament, Johnny n'avaient pas déshérité Laura et David.

Il était d'ailleurs prévu qu’en cas de décès du chanteur un tiers de son patrimoine personnel et artistique revienne à Laeticia, les deux autres tiers étant répartis entre les quatre enfants, David, Laura, Jade et Joy. Les relations familiales sont parfois complexes, mais là, on a affaire à un véritable feuilleton!

Mamy Rock est une mamie connectée qui postait régulièrement des photos avec Johnny

Déjà lu?

Déjà lu?