© Twitter

Poser nue et prôner des messages féministes, c'est possible? Un magazine sportif américain l'a fait et ça a créé le débat

14 février 2018

Le magazine américain Sports Illustrated a dévoilé son édition spéciale maillot de bain de 2018. Les mannequins qui y prennent la pose ne portent rien de plus que du sable et des mots-clés peints sur leur corps nus. Et il ne fait nulle doutes que cette année, c'est le mouvement #MeToo qui a été mis à l'honneur. Mais prôner des messages féministes en étant nue, ça ne passe pas pour tout le monde!

Si chaque année, le magazine américain Sports Illustrated publie un numéro spécial maillot de bain, pour cette nouvelle édition 2018, les éditeurs ont choisi de donner un sens à la nudité.

L'idée pour l'éditeur du magazine, MJ Day, était de donner la parole à ses mannequins en leur donnant la possibilité de rédiger leurs propres messages avec des mots-clés soigneusement choisis et écrits sur leurs corps presque entièrement nus.

Elle leur a demandé de choisir " des mots puissants et positifs qui les représentent elles et leurs croyances, leurs passions et leurs messages à faire passer". Ainsi est né le résultat de cette édition "In Her Own Words", qui tente d'envoyer un message plus moderne sur l'image de la femme.

Un hommage au mouvement #MeToo

Ce projet résonne comme le mouvement #MeToo, la version américaine du mouvement #BalanceTonPorc. Vu l'ampleur qu'a pris ce hastag sur les réseaux sociaux depuis octobre 2017, lors des accusations d'agression sexuelle et de harcèlement contre le producteur américain Harvey Weinstien, le magazine a décidé de mettre ce sujet délicat à l'honneur. Ainsi, sur les corps de ces mannequins, on peut y lire des mots comme "forte", "survivante", "égalité", "respect",ect. Parmi les mannequins, certaines ont elles-mêmes été victime d'agressions sexuelles, comme par exemple la gymnaste Aly Raisman.

Un débat est né

Pour la mannequin australienne Robyn Lawley, qui a également participé à ce projet, se mettre à nu de la sorte lui a permis de faire passer un message qu'elle estime primordial: "Je veux juste montrer à toutes les filles qu'elles sont toutes belles et spéciales"et qu'il faut "accepter son corps", racontait-elle au Vanity Fair.

Sauf que si les premières concernées soutiennent à fond le projet, tout le monde n'est pas du même avis. Pour certains, c'est complètement ironique de voir des femmes tenter de se battre contre le harcèlement et l'oppression masculine en posant nu. Mais d'autres saluent tout de même l'initiative. La mannequin Myla Dalbesio a pris part au débat en tranchant de la sorte: "Je pose pour Swimsuit et je suis féministe, faîtes avec", écrit-elle dans un post Twitter. Bref, si les mannequins n'ont pas manqué de faire passer leurs messages féministes, ils ne passent pas pour tout le monde.

Un débat est né

Pour la mannequin australienne Robyn Lawley, qui a également participé à ce projet, se mettre à nu de la sorte lui a permis de faire passer un message qu'elle estime primordial: "Je veux juste montrer à toutes les filles qu'elles sont toutes belles et spéciales"et qu'il faut "accepter son corps", racontait-elle au Vanity Fair.

Sauf que si les premières concernées soutiennent à fond le projet, tout le monde n'est pas du même avis. Pour certains, c'est complètement ironique de voir des femmes tenter de se battre contre le harcèlement et l'oppression masculine en posant nu. Mais d'autres saluent tout de même l'initiative. La mannequin Myla Dalbesio a pris part au débat en tranchant de la sorte: "Je pose pour Swimsuit et je suis féministe, faîtes avec", écrit-elle dans un post Twitter. Bref, si les mannequins n'ont pas manqué de faire passer leurs messages féministes, ils ne passent pas pour tout le monde.

Ainsi, sur les réseaux sociaux, les réactions sont mitigées:

"Tellement fière de vous les filles"
"Message incroyable! Merci pour votre courage."

Mais pour d'autres, ça ne passe pas!

"Ce genre de chose n'aide absolument pas les jeunes filles à se sentir mieux dans leur peau. Il s'agit simplement de faire de la femme, une femme-objet, comme d'habitude. Je pensais que nous avions dépassé cela."
"Poser nu peut être valorisant! Les campagnes positives pour le corps peuvent être valorisantes!

Le numéro spécial Maillot de bain de Sports Illustrated, qui s'adresse aux mecs excités, n'est pas une représentation valorisante des femmes. Ce n'est pas un magazine auquel j'ai confiance pour combattre le harcèlement sexuel et les agressions." #MeToo

Déjà lu?

Déjà lu?