© TF1/The Voice

En plus d'avoir été contrainte de quitter The Voice France, Mennel Ibtissem se retrouve sans travail

16 février 2018

Après avoir quitté l'aventure The Voice, noyée dans une polémique ingérable, Mennel Ibtissem a donné de ses nouvelles par téléphone à la production de l'émission "Touche Pas à Mon Poste". La jeune femme de 22 ans a vu son quotidien basculer complètement, puisqu'elle était professeure d'anglais mais ne peut aujourd'hui plus exercer son métier.

Depuis que Mennel Ibtissem a annoncé, il y a quelques jours, quitter l'aventure The Voice - La Plus Belle Voix, la polémique autour de son nom fait un peu moins rage. Mais la jeune chanteuse n'en a pas fini de subir de plein fouet les conséquences.

Pour rappel, la candidate de The Voice a d'abord fait grand bruit pour sa magnifique réinterprétation du tube planétaire Hallelujah (de Leonard Cohen), en anglais puis en arabe. Sa prestation, diffusée samedi 3 février sur TF1, a d'ailleurs été couronnée de quatre buzz lors du Blind. Mais quelques heures plus tard, une véritable polémique a commencé à naître sur les réseaux sociaux, lorsque d'anciens tweets qu'elle a postés au lendemain des attentats de Nice (juillet 2016) ont refait surface. Dans ceux-ci, on pouvait lire par exemple: "C'est devenu une routine, un attentat par semaine. Et toujours pour rester fidèle, le 'terroriste' prend avec lui ses papiers d'identité. C'est vrai que quand on prépare un sale coup, on n’oublie surtout pas de prendre ses papiers". Ou encore: "Les vrais terroristes c'est notre gouvernement". Des mots que les internautes n'ont pas appréciés de la bouche de cette jeune femme voilée d'origine syrienne.

"Dévastée"

Ce jeudi soir, Cyril Hanouna a donné des nouvelles de Mennel dans son émission Touche Pas à Mon Poste. Aujourd'hui, elle est "dévastée" et va "très mal", selon ses mots. "Elle se repose et elle veut revenir à une réalité plus ordinaire", explique-t-il en citant son avocat. Avant de participer à The Voice, la jeune chanteuse de 22 ans était professeure d'anglais. "Elle dit qu'à cause de cette aventure The Voice et donc de ce qui s'est passé, elle ne peut plus exercer comme prof d'anglais aujourd'hui", poursuit-il, "parce qu'elle a des problèmes". Avant d'ajouter qu'elle "regrette ses tweets" et de repréciser que "c'était il y a deux ans".

Quelques heures plus tôt, la production de TPMP a contacté Mennel pour l'inviter à s'exprimer sur le plateau, mais visiblement elle a refusé. "J'étais fan de TPMP. Le soir où ils ont parlé de moi, j'étais devant mon poste et j'ai été dévastée par ce qui a été dit", a-t-elle ainsi confié au téléphone, selon Hanouna. Vu les commentaires des chroniqueurs dans l'émission la semaine dernière, on peut la comprendre. Agathe Auproux avait pris son parti et s'était fritée avec Benjamin Castaldi en l'accusant de "relayer des fakes news de la fachosphère en parlant d’apologie du terrorisme", avant de quitter le plateau en pleurs.

Cyril Hanouna, y compris, avait sévèrement critiqué Mennel. Mais aujourd'hui, vu la situation, la vedette de TPMP se sent prise de remords. "Quand j'ai su qu'elle était hyper mal comme ça, ça m'a fait beaucoup beaucoup de peine", regrette-t-il tout en soulignant à nouveau qu'il ne "cautionnait pas ses tweets".

Tu peux (re)voir la séquence de l'émission ici

Sur Mennel Ibtissem, tu peux lire aussi:

Déjà lu?