© epa

"Cela va faire 'Dallas'": la marraine de Johnny, Line Renaud, donne son avis sur la guéguerre autour de son héritage

18 février 2018

Line Renaud, marraine de Johnny Hallyday, est profondément bouleversée par la guerre que se sont déclarée Laura Smet, David et Laeticia Hallyday autour de l'héritage du chanteur. L'actrice de 89 ans s'est exprimée pour la première fois à ce sujet dans la presse française.

Depuis plusieurs jours, ce n'est plus la mémoire du feu chanteur que l'on honore en une de l'actualité, mais plutôt la guerre qui se joue entre d'un côté les enfants aînés de Johnny, Laura Smet et David Hallyday, et de l'autre sa dernière femme Laeticia Hallyday. En point de mire toujours, le droit à toucher leur part de l'imposant héritage de la légende du rock français. Et cette guéguerre familiale, Line Renaud ne la supporte pas.

Pour rappel, le combat a commencé lundi dernier, lorsque Laura et David ont décidé de contester en justice le testament de leur père, qui ne leur lègue aucun héritage. L'ensemble de son patrimoine et de ses droits d'artiste revenant à Laeticia. Comme le document a été rédigé en 2014 sous la loi en vigueur en Californie, dernier lieu de résidence du chanteur, la bataille juridique en France, où la loi n'autorise au contraire pas de déshériter ses enfants, s'annonce ardue pour Laura et David. Mais s'ils ont été "oubliés" du testament, c'est tout simplement parce que leur père les avait déjà bien gâtés par le passé, à coup de donations et argent de poche à plusieurs zéros derrière. Les deux frère et soeur sont toutefois revenus à la charge ce vendredi soir en intentant une nouvelle action en justice, cette fois pour obtenir un droit de regard sur le prochain album de leur père qui doit sortir dans le courant de cette année à titre posthume. Droit que Laeticia leur a refusé. En plus, ils exigent également le gel de son patrimoine jusqu'à ce que le litige sur sa succession soit réglé.

"Cela ferait beaucoup de chagrin à Johnny"

C'est dans ce contexte houleux que Line Renaud s'est exprimée au Parisien, dans une interview publiée ce samedi soir. La comédienne de 89 ans était jusqu'ici restée en retrait, très affectée par la mort de son filleul. "Mon Johnny restera toujours mon Johnny. Quelle que soit l’image qu’on veut en donner, il restera tel que je l’aimais, mon filleul. Mais il fallait rester sur le bel enterrement de Johnny, sur cette image d’amour populaire qu’on n’avait vu que pour Elvis Presley à Graceland... Il fallait rester sur ce souvenir unique au monde. Qu’on ne gâche pas ça. Il faut laisser Johnny en paix", déplore-t-elle au journal français.

N'ayant "jamais" parlé héritage avec Johnny et Laeticia, qu'elle voyait très souvent, elle avoue avoir découvert toute cette histoire dans la presse. "Je n’ai pas à prendre parti, je n’ai pas à intervenir. C’est leur problème, pas le mien. Une histoire de famille doit rester en famille", ajoute-t-elle.

L'ampleur médiatique que cette guéguerre prend est, pour elle, "terrible". "C’est la première fois que cela arrive sur la place publique, c’est dommage. Cela va durer des années, cela va faire "Dallas" et coûter des millions en avocats des deux côtés. Je pense que cela ferait beaucoup de chagrin à Johnny de voir cela", regrette-t-elle profondément.

Si elle ne "juge personne", Line Renaud espère qu'il est "encore temps" pour qu'ils "s'arrangent" entre eux. Une preuve de "sagesse" qui redorerait un peu l'image de la famille Hallyday.

Déjà lu?

Déjà lu?